L'Ouganda prêt à déployer 5.000 soldats en Somalie en plus des missions de l'UA et de l'ONU

L'armée ougandaise a annoncé jeudi qu'elle était prête à déployer 5.000 soldats en Somalie en plus de ceux déjà déployés dans le cadre des missions de l'Union africaine (UA) et des Nations Unies (ONU) afin de lancer une grande offensive contre les combattants shebab. Le général de brigade Richard Karemire, porte-parole de l'armée, a déclaré que l'Ouganda, en tant que pays panafricaniste, était prêt à envoyer ses troupes à condition que la communauté internationale soutienne financièrement cette opération.

Niger : l'enquête américaine bouclée en janvier 2018

Il faudra attendre au moins janvier 2018 pour en savoir davantage sur l'embuscade qui a conduit à la mort de quatre soldats américains et cinq soldats nigériens début octobre, au Niger. Le Pentagone a annoncé mercredi que l'enquête y afférente ne sera pas bouclée avant cette date.
 
Dans un brève communiqué, le département américain de la Défense a déclaré que les responsables de l'armée avaient contacté les familles cette semaine pour leur donner des ébauches de réponse aux nombreuses questions qui se sont posées depuis que les soldats ont été tués dans une embuscade le 4 octobre.
 
Parmi les questions restées sans réponses, à quelle mission était réellement assignés les soldats de la patrouille mixte américano-nigérienne. De récentes déclarations faites par la chaine ABC laissaient entendre que la mission des soldats avait été changée à la dernière minute, puis redirigée vers la capture d'un chef djihadiste retranché dans une région frontalière avec le Mali.

Crimes contre l'humanité : la CPI autorise une enquête au Burundi

Les juges de la Cour pénale internationale ont autorisé l'ouverture d'une enquête sur la situation au Burundi, devenu fin octobre le premier pays à quitter la CPI, concernant des crimes contre l'humanité présumés. Dans une décision rendue sous scellés le 25 octobre, la CPI "a autorisé le procureur de la CPI à ouvrir une enquête sur des crimes relevant de la compétence de la Cour qui auraient été commis au Burundi ou par des ressortissants burundais à l'extérieur de leur pays depuis le 26 avril 2015 et jusqu'au 26 octobre 2017", a indiqué jeudi le tribunal dans un communiqué, estimant qu'au moins 1.200 personnes auraient été tuées.

L'UA redéploie ses troupes en Somalie avant le départ

La Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) a annoncé qu'elle entreprendrait une série de mouvements de troupes visant à réajuster les compositions des contingents militaires dans diverses bases en Somalie dans le cadre de la stratégie de sortie. Le Représentant spécial du Président de la Commission de l'Union africaine (RSCC) pour la Somalie, Francisco Caetano Madeira, a déclaré que les mouvements de troupes stratégiques se poursuivraient, sans perturber les services de sécurité existants. M. Madeire a déclaré dans un communiqué publié samedi soir que le réalignement de la composition des troupes garantirait la sécurité du peuple somalien, qui reste au cœur des préoccupations opérationnelles de l'AMISOM.

Afrique du Sud : entraver tout accord nucléaire avec la Russie

L'Alliance démocratique (DA), parti d'opposition en Afrique du Sud, a promis dimanche d'entraver toute tentative de forcer l'adoption d'un accord nucléaire. Le jounral sud-africain City Press a rapporté dimanche que le ministre de l'Energie David Mahlobo mettrait en œuvre son plan nucléaire alors que les fonctionnaires de son département travaillaient pour finaliser la révision du plan de ressources énergétiques intégrées du pays dans les deux semaines à venir, soit quatre mois en avance par rapport le calendrier fixé. Avec chaque jour qui passe, il devient clair que M. Mahlobo a été nommé pour assurer que l'accord nucléaire avancerait par la force, a déploré Gordon Mackay, porte-parole de l'opposition sur les affaires de l'énergie.

Tunisie : démarrage de la 28ème édition des Journées cinématographiques de Carthage

La 28ème édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) ont démarré samedi dans la soirée à Tunis et s'étaleront jusqu'au 11 novembre courant. Cent quatre-vingt films seront projetés à travers 15 salles de projection qui abriteront les différentes catégories de ces JCC, à savoir la compétition officielle, la sélection officielle hors compétition ainsi que des sélections parallèles.
 
Pour ce qui est de la compétition officielle, 51 films venus de 27 pays et régions arabes, africains et étrangers seront en lice. L'ouverture des JCC a été marquée par la projection du film "Ecriture sur la neige" du réalisateur palestinien Rashid Mashrawi dont le tournage a eu lieu sur le territoire tunisien. Une pléiade d'artistes et de stars du cinéma tunisien, arabe, africain et étranger ont assisté à la cérémonie d'ouverture.