Côte d’Ivoire: les Etats membres de l’UEMOA pour une mutualisation des efforts contre le terrorisme

Les Etats membres de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA) ont réaffirmé lundi, à Abidjan, lors de la clôture du sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de cette espace monétaire, la nécessité pour eux de mutualiser leurs efforts afin d'arriver à lutter efficacement contre le terrorisme.
 
Selon le président du Burkina Faso, Jean Roch Kaboré, les Etats ont investi énormément sur les questions d'armement à ce sujet. « Il faut que pour la lutte contre le terrorisme, nous puissions mutualiser les efforts, le Mali, le Niger, le Burkina, le Tchad sont en première ligne dans ce combat là, et je dois pouvoir dire que nous sommes fiers d'avoir adopté cette proposition à cette session là », a-t-il indiqué.

Burundi: l’épidémie de paludisme a tendance à baisser

L'épidémie du paludisme est en train d'être maitrisé grâce aux efforts menés par le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida et ses partenaires, a indiqué à l'ABP ce lundi 10 avril 2017 le directeur chargé du Programme national intégré de lutte contre le paludisme, Dr Dionis Nizigiyimana.
 
Depuis que cette épidémie a été déclarée, des réunions intempestives ont été organisées entre le ministère en charge de la Santé publique et ses partenaires dans le but d'élaborer un plan de riposte, a précisé Dr Nizigiyimana, signalant que les actions menées concernent la prise en charge, la communication et la sensibilisation de la population, ainsi que des actions de prévention.

Attaque au camion à Stockholm, au moins trois morts

Un camion a foncé sur des piétons vendredi après-midi dans une rue piétonne du centre de Stockholm avant de s'encastrer dans la devanture d'un grand magasin, faisant au moins trois morts et huit blessés tandis que le Premier ministre Stefan Löfven évoquait un attentat.

Une partie du centre de Stockholm a été bouclée et évacuée, notamment la gare centrale. Le trafic ferroviaire ainsi que la circulation des métros ont été interrompus.

"La Suède a été attaquée. Tout va dans le sens d'un attentat terroriste", a déclaré le Premier ministre. En déplacement dans l'ouest du pays, il a annoncé qu'il rentrait immédiatement à Stockholm.

La police n'a procédé à aucune arrestation et on ignore à ce stade le sort du chauffeur du camion mais le chef du département des opérations nationales de la police suédoise, Mats Lofving, a présenté en fin d'après-midi des images d'une personne recherchée dans le cadre de l'enquête.

Judaïsme au Rwanda: première synagogue à Kigali en avril 2018

La Communauté des Juifs du Rwanda (CJfR) et l'Institut Havila ont annoncé dans un communiqué qu'une synagogue sera érigée à Kigali sur un terrain d'un demi hectare offert par la Mairie de la Ville de Kigali.

Selon le site d'information https://nkbnkb.wordpress.com qui cite un communiqué conjoint daté du 30 mars 2017, les travaux de construction de ce premier lieu de culte juif dans la capitale rwandaise seront achevés en avril 2018 et coïncideront avec le 70e anniversaire de la naissance de l'État d'Israël.

La CFjR et l'Institut Havila basé à Bruxelles ont évoqué les bonnes relations entre Israël et le Rwanda concrétisées par la visite en 2016 du premier ministre israélien au Rwanda mais aussi la récente invitation du président rwandais à la conférence annuelle de l'AIPAC, le plus important lobby américain pro-israélien.

Burkina Faso : ouverture de la campagne pour des municipales partielles le 13 mai 2017

Le gouvernement burkinabè a adopté, vendredi en conseil des ministres, un décret sur le lancement de la campagne pour les élections municipales partielles du 28 mai 2017, indique samedi un communiqué du Service d'information du gouvernement (SIG).

Selon le communiqué, la campagne électorale s'ouvre le samedi 13 mai à zéro heure et prend fin le vendredi 26 mai 2017 à vingt-quatre heures dans les zones concernées par les élections.

Afrique du Sud: consultations sur une motion de défiance visant Zuma

La présidente du parlement sud-africain a annoncé dimanche qu'elle allait "engager des consultations" afin d'examiner une requête des partis d'opposition pour le vote d'une motion de défiance visant le président Jacob Zuma.

Baleka Mbete, qui siège également à la direction du Congrès national africain (ANC), a fait cette annonce lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision.

Jacob Zuma a procédé cette semaine au limogeage de son ministre des Finances Pravin Gordhan, une mesure qui a perturbé les marchés sud-africains et ranimé le spectre d'une scission de l'ANC.

Jacob Zuma a été plusieurs fois la cible de motions de défiance mais aucune d'entre elles n'a jamais abouti, l'ANC disposant d'une large majorité au parlement.

Les deux formations de l'opposition, l'Alliance démocratique (centriste) et le Parti des combattants de la liberté économique (gauche) ont écrit à Mbete pour qu'elle convoque le parlement pour une session d'urgence consacrée à cette motion.

Le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa, l'un des favoris pour remplacer Zuma à la présidence de l'ANC, a exprimé son désaccord avec le renvoi de Pravin Gordhan, ministre dont les compétences étaient respectées.

Le Parti communiste sud-africain, allié de l'ANC, a estimé vendredi que "Zuma devait démissionner maintenant". Lors d'un rassemblement samedi à l'appel de Gordhan devant le mémorial du militant anti-aparthied Ahmed Kathrada, la foule a exprimé son souhait de voir Zuma partir.