Saint-Louis "jazze" au rythme du festival international

Le festival international de jazz a démarré le 11 mai 2016 à Saint-Louis, ville historique et touristique du Sénégal.

Six jours de bonheur pour les amoureux du jazz à Saint-Louis au Sénégal. Le festival étant à sa 24e édition, le lancement officiel a été fait le 11 mai dernier à la mythique place Faidherbe. Evènement d'envergure, des touristes ou amoureux ont effectué le déplacement en vue de découvrir non seulement le Sénégal, mais aussi, pour avoir l'opportunité de voir sur scène ces grands noms du jazz mondial dont les concerts sont chers en Occident. L'évènement prendra fin le 16 mai.

Saint louis 1 b9c4a

Ville sous haute surveillance policière
Vu le caractère symbolique de la ville de Saint-Louis ( première capitale sénégalaise et capitale de l'Afrique occidentale française durant la colonisation) et au vu de la menace terroriste qui plane sur la sous-région, notamment le Sénégal, un encadrement sécuritaire de haut rang a été mis en place.

L'évènement qui avait été annulé quelques jours plus tôt par les autorités locales avant de revenir sur leur décision, démontre la prudence sécuritaire accordée aux manifestations publiques dans le pays. Elles reprochaient aux organisateurs d'accorder peu d'importance à la situation sécuritaire, une somme estimée en 10 et 18 millions de Fcfa a été demandée en guise de contribution à la protection des festivaliers et des participants.

L'entrée de la ville était systématiquement bouclée et sécurisée bien avant le jour J. D'autres mesures ont été prises en ce sens comme l'annulation du concert prévu à la maison d'arrêt de correction de Saint-Louis. La raison avancée est l'internement soupçonné de certains détenus ayant des liens avec des organisations terroristes. Des rafles policières ont été faites ces derniers jours dans la ville ainsi qu'aux abords.

Saint louis 2 723c4

Bob Maghrib à la place de Bob Marley
Le lancement coïncidant avec le jour anniversaire du décès du reggae Bob Marley, le mythique groupe marocain Bob Maghrib a été invité en guise de cadeau aux participants. Pour info, ce groupe marocain lancé en 2011 à l'initiative du musicien Hicham Bajjou est connu pour avoir réapproprié les titres les plus révolutionnaires de Bob Marley. Un passage dont le public s'en est sans doute régalé.

Il faudrait noter une forte présence des musiciens sénégalais à cette édition. Le groupe Sarro qui a participé à l'édition de 2013, l'artiste international Cheikh Lô; le batteur Cheikh Tidiane Fall et le bassiste Cheikh Ndoye établi aux Etats-Unis d'Amérique. D'autres artistes de renommée internationale sont présents, comme l'américain Marcus Miller, compositeur et bassiste de fusion, l'un des meilleurs musiciens de groove du siècle.