Koffi Olomidé, Charlotte Dipanda et Josey au Gabon pour la Semaine de la musique

Evènement inédit. Entre Port-Gentil et Libreville, Koffi Olomidé, Charlotte Dipanda, Josey et d'autres partagent la même scène pour que vive la semaine de la musique.

Presqu'une semaine entière de spectacle, deux destinations : Port-Gentil et Libreville, dans le cadre de la fête internationale de la musique, la maison de production Direct-Prod a sorti le grand jeu. Koffi Olomidé, Charlotte Dipanda et Josey, des grosses pointures de la musique africaine se partagent au Gabon, les scènes de la « Semaine de la musique ».
 
gb koffi olomide fa1c5Koffi Olomidé copyright Gaboneco.com
 
Trois jours entiers de spectacle pour une communion unique. Un temps d'évasion auquel les gabonais ont hâte d'y être. A Port-Gentil déjà, le week-end écoulé, l'ambiance était au beau fixe. L'ouverture de la célébration de la fête de la musique à rimer le 18 juin dans la capitale économique du Gabon à un temps de plaisir. Ce n'est pas tous les jours qu'on leur sert un tel évènement. En effet, que ce soit à Libreville ou Port-Gentil les loisirs manquent. Ce spectacle ne peut que faire du bien à la population.
 
La capitale économique n'était pas la seule destination des spectacles de la « Semaine de la musique ». Les festivités se poursuivent ce 21 juin à Libreville, au stade de Nzeng-Ayong avec un autre concert cette fois-ci dédié aux « Librevillois » et le 24, un diner gala huit clos, organisé au Radisson Blu, un hôtel de la capitale gabonaise, clôturera l'évènement.
 
Les trois invités, Koffi Olomidé, Charlotte Dipanda et Josey ne partageront pas la scène seuls. Ils seront accompagnés des artistes locaux tels que Patience Dabany « La Mama », Nicole Amogho, Baponga, Ariel-T, J-Rio, Shan'l, Tina et une bonne partie de la jeune génération d'artiste gabonais.
 
De l'opinion des gabonais, un tel évènement est forcément le bienvenu même si certains s'amusent souvent à faire un lien entre ce spectacle et l'approche de l'élection présidentielle. Qu'à cela ne tienne, la « Semaine de la musique ne laisse aucun gabonais indifférent !