Tunisie : le salon de Sousse mise sur des clients algériens

Le salon national de l'artisanat a ouvert ses portes le 24 juillet à Sousse, et se poursuivra jusqu'au 2 août, avec la participation de 250 exposants venus de toutes les régions de la Tunisie.

C'est une 8ème édition qui vise à rapprocher davantage le client tunisien et le touriste maghrébin du produit traditionnel, particulièrement au cours de cette période estivale où l'activité touristique peine à décoller après le massacre de l'hôtel de Sousse.

Les artisans et les commerçants restent, pendant ces premiers jours, optimistes en ce qui concerne leurs activités pour les prochains mois, et pensent même à une amélioration, surtout avec l'arrivée des touristes algériens.
 
Tunisie Jebba Fotor c4bae
Des exposants algériens de la ville de Médéa (située à 80 km au sud-est d'Alger) participent, en tant qu'invités d'honneur, à cette nouvelle édition. C'est ce qui explique, en partie, l'affluence des touristes algériens observée les premiers jours du salon. Ceux ci sont venus contempler la tapisserie traditionnelle, la décoration sur verre, la calligraphie, le tissage et la sculpture sur bois.

Saveur d'antan

Dès l'entrée, l'on est attiré par une exposition de plusieurs habits traditionnels des différentes régions du pays ; des produits alliant parfois tradition et modernité. Des couffins, des tapis artisanaux, des habits traditionnels, des broderies, et des coussins... La «Jebba» traditionnelle, l'habit traditionnel pour hommes y sont également exposés ; de même que les dernières créations de senteurs, de pâtisserie traditionnelle.

Le salon de l'artisanat est marqué cette année par la création de plusieurs espaces, un espace de 270 m2 réservé aux jeunes promoteurs diplômés de l'enseignement supérieur et des centres de formation professionnelle, et un autre destiné à l'apprentissage et à la formation notamment en pâtisserie.