Tunis, capitale de la danse

La 16e édition du festival de danse a pour slogan : une évasion qui danse sur les rythmes du monde. Elle dévoile la création tunisienne, dans tous ses états.

Depuis mercredi la ville de Tunis est devenue la capitale mondiale de la danse ... Des dizaines de jeunes danseurs-chorégraphes de plusieurs régions du pays, ont laissé libre court à leur talent et inspiration.

tn capitale danse 82f0c

Rochdi Belgasmi

Jusqu'au dimanche prochain, l'avant-garde de la danse contemporaine investit les planches de la capitale. Qu'ils viennent d'Algérie, de Tunisie, d'Egypte, du Maroc ou de France, les artistes - chorégraphes se sont tous passé le mot pour faire vibrer les amateurs de la danse au cours des 25 représentations.

Une nouvelle génération

La manifestation qui attire un large public local, des professionnels, mais aussi des médias étrangers, joue un rôle de tremplin pour la diffusion des artistes tunisiens sur les scènes du monde. D'ailleurs, le festival s'est enrichi au cours de cette édition, d'une plateforme de la jeune création tunisienne en danse contemporaine à l'instar de Rochdi Belgasmi ou Oumaïma Mannaï. De jeunes talents qui commencent à se forger une carrière à l'international. Depuis quelques années, des chorégraphes de réputation mondiale choisissent la Tunisie pour présenter leurs spectacles.

Certains ont joué sur les plus grandes scènes du monde, et d'autres sont encore en phase de création. Le jury de cette 16e édition sera composé notamment de Marie Descourtieux (directrice des actions culturelles à l'Institut du monde arabe), Pierre Rigal (directeur artistique de la compagnie Dernière Minute) , Nils Pedersen (secrétaire général d'Artistes 100 frontières), ainsi que de plusieurs personnalités tunisiennes.

La soirée d'ouverture a été assurée mercredi soir par deux grands chorégraphes de la danse contemporaine mondiale : Abou Lagraa avec sa nouvelle création « Dakhla » et Angelin Preljocaj qui a présenté son spectacle « Junior Ballet : Playlis#2 ».

L'objectif de cette manifestation est de créer un réseau de formation et de formateurs et de faire découvrir la nouvelle génération de danseurs et de chorégraphes qui est en train de d'éclore.