Le nombre des sénateurs gabonais diminué de moitié

Le nombre des sénateurs au Gabon passe de 102 à 52, soit une diminution de 50 sièges conformément du dialogue politique tenue de mars à mai 2017, annonce le communiqué du conseil des ministres. « Le présent projet d'ordonnance, qui abroge la loi n° 21/96 du 15 Avril 1996 portant fixation et répartition des sièges de sénateurs, définit le nouveau découpage des circonscriptions électorales relatif aux sièges des sénateurs », explique le communiqué. Selon la même source, ces modifications font du département administratif la base du siège de sénateur.
 
Actuellement dirigée par Lucie Milebou Aubusson, la chambre haute du parlement gabonais est contrôlée par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) avec plus de 90 sénateurs. Créé en 1996, le Sénat a été présidé successivement par Georges Rawiri (1997-2006), René Radembino Coniquet (2006-2009) et Rose Francine Rogombe (2009-2015) tous décédés.

L'armée nigériane annonce avoir dé-radicalisé 95 combattants de Boko Haram

L'armée nigériane a rapporté jeudi que le premier groupe de 95 combattants de Boko Haram qui se sont rendus aux autorités avaient achevé leur programme de dé-radicalisation.,Le coordinateur national de ce programme, le général de brigade Bamidele Ashafa, a expliqué au gouverneur d'Adamawa, Mohammed Bindow, que ce programme, surnommé "Opération couloir sûr", était un effort conjoint de plusieurs agences débuté en 2015.
 
Selon lui, ce processus de dé-radicalisation implique aussi des personnalités religieuses fournissant des conseils dans ce domaine. Le coordinateur a indiqué au gouverneur que deux des ex-combattants dé-radicalisés avaient exprimé leur souhait de résider dans l'État d'Adamawa, et que le gouvernement de cet État devait soutenir ce programme pour lui assurer un succès maximal.
 
De son côté, le gouverneur a indiqué que son administration soutenait les programmes destinés à mettre fin à l'insurrection en encourageant les personnes impliquées à se rendre, se repentir et mener une vie normale. Plus de 20.000 personnes ont perdu la vie depuis 2009 à cause de l'insurrection de Boko Haram depuis la fin de 2009.

Gabon : Ali Bongo entame une mini-tournée régionale

 Le chef de l'Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, entame mardi 13 février 2018 par le Rwanda une mini-tournée dans la région Afrique centrale qui le conduira également en Angola, au Congo-Brazzaville et en République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris d'un communiqué de la présidence de la République gabonaise qui n'a pas précisé la durée de ce déplacement. Au cours de ce périple africain, M. Bongo, également président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), s'entretiendra en tête-à-tête avec ses homologues rwandais, angolais, congolais, et de la RDC.
 
La visite de travail du président Bongo dans ces pays entre dans le cadre des consultations régulières entre les chefs d'Etat de la région. Les questions d'intégration sous-régionale, de sécurité, de terrorisme, de migrations et d'autres sujets internationaux d'intérêt commun seront au cœur des échanges entre le chef de l'Etat et ses pairs africains. Le Gabon souhaite davantage développer et raffermir les relations d'amitié, de fraternité, de coopération multiforme et multisectorielle avec ces pays d'Afrique centrale.

Cameroun : le Conseil constitutionnel prévu par la Constitution de 1996 entre en service

Le Conseil constitutionnel du Cameroun, dont la création était prévue depuis 1996, date d'adoption de la Constitution en vigueur, devient opérationnel, ses premiers dirigeants ayant été nommés par un décret présidentiel publié mercredi, 7 février 2018.

CHAN-2018: le Maroc qualifié pour la finale

Le Maroc s'est qualifié pour la finale du Championnat d'Afrique des Nations des joueurs locaux de football (CHAN-2018), en battant mercredi la Libye en demi-finale par 3-1 après prolongations (temps réglementaire : 1-1). L'inévitable buteur Ayoub El Kaabi va ouvrir le score en faveur des Lions de l'Atlas à la 73ème minute de jeu, mais le Libyen Abderrahmane Ramadan va profiter d'une erreur monumentale du gardien marocain Anas Zniti pour remettre les deux équipes à égalité, à sept minutes de la fin.
 
Le même El Kaabi, désormais goleador historique de cette compétition avec huit réalisations, va doubler la mise pour les siens dans la première prolongation (97ème). Wali El Karti, l'un des meilleurs joueurs marocains, va se charger de transformer victorieusement un pénalty qu'il a lui-même obtenu, à la 117ème minute de jeu.
 
La sélection marocaine affrontera en finale, dimanche prochain à Casablanca, le vainqueur de la deuxième demi-finale Soudan/Nigeria, prévue dans la soirée au Grand Stade de Marrakech.

Tchad : grève générale illimitée dans le secteur public jusqu'au 6 février 2018

Une grève générale illimitée a été lancée dans le secteur public au Tchad, a annoncé dans un communiqué conjoint la Plateforme syndicale revendicative regroupant les trois principaux syndicats du pays. En effet, l'Union des syndicats du Tchad (UST), le Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur et la Confédération indépendante des syndicats du Tchad qui composent la Plateforme syndicale revendicative, protestent contre la politique d'austérité du gouvernement.
 
Confronté à une crise économique, le gouvernement tchadien, après avoir réduit de 50% les indemnités des travailleurs depuis dix-huit mois, vient de faire de nouvelles coupes sur d'autres avantages, ont fait remarquer des protestataires. "Soucieuse de la santé des compatriotes hospitalisées et de certaines urgences", la Plateforme syndicale revendicative instaure un service minimum d'une semaine allant du mardi 30 janvier au 6 février 2018, selon le communiqué conjoint.