Centrafrique: 7 gendarmes tués par des hommes armés non encore identifiés dans une embuscade

7 gendarmes ont été tués vendredi par des hommes armés non encore identifiés dans une embuscade près de Grimari à 300 km de Bangui dans la Ouaka au centre-est du pays, fief de l'ex Séléka.

Selon des sources locales, les gendarmes partaient de Bambari pour une intervention dans un village attaqué jeudi, proche de Grimari par des hommes armés présumés ex Séléka. C'est ainsi qu'ils ont été pris à partie. Les habitants de Bambari accusent  la MINUSCA d'être de connivence avec ces hommes armé . Ils ont manifesté dans l'après-midi pour protester contre la MINUSCA.

Jusqu'à présent, il n'y a aucune trace des corps des gendarmes.

L'assassinat de ces gendarmes a lieu au moment où la question sécuritaire en Centrafrique était au cœur d'une rencontre entre le président Faustin Archange Touadera et les Forces Vives de la Nation, vendredi à Bangui.

Congo : arrivée de Paul Kagamé pour une visite de travail de 48h

Le président rwandais, Paul Kagamé, attendu à Brazzaville pour une visite de travail de 48h, est arrivé ce jeudi aux environs de 9h10 GMT à l'aéroport de Maya-Maya où il a été accueilli par son hôte, Denis Sassou N'Guesso, a constaté APA sur place.

Après avoir salué le corps constitués présents à l'aéroport, Kagamé a eu avec son homologue un bref entretien au salon VIP de l'aéroport de Maya-Maya. Puis le cortège des deux présidents s'est rendu à la villa des hôtes où Paul Kagamé a été installé pour la durée de son séjour.

Selon le protocole national congolais, il est prévu ce jeudi un déjeuner en l'honneur du président Paul Kagamé et de sa délégation dans laquelle figure notamment le ministre rwandais des Affaire étrangères, Louise Mushiyabo.

Les présidents Paul Kagamé et Denis Sassou N'Guesso auront vers 17h GMT un tête à tête qui devrait déboucher sur la publication d'un communiqué sanctionnant officiellement la fin de cette visite, prévue vendredi matin.




RDC: un prêtre fauché par une rafale dans la nuit katangaise

Le père Joseph Mulimbi Nguli, 52 ans, vicaire de la paroisse Saint-Martin de la commune de Katuba, à Lubumbashi, dans le Haut Katanga, a été tué dans la nuit du 21 au 22 octobre, dans une embuscade tendue par des inconnus alors qu'il rentrait chez lui. Le prêtre a succombé à un tir de Kalachnikov au ventre, rapporte l'agence Fides qui fait état d'une détérioration des conditions de sécurité dans de vastes zones du pays, dénoncée récemment par les évêques congolais.
 
« Nous sommes préoccupés par la situation politique et des informations de massacres à répétition au Nord Kivu », soulignent les évêques du pays dans un message publié au terme de la réunion du Comité de la Conférence épiscopale chargé de suivre le processus électoral dans le pays, en vue d'une future élection présidentielle, initialement prévue d'ici décembre prochain. Les évêques déplorent des violences et tueries dans la ville et le territoire de Beni, au Kasaï Central, où font rage des affrontements entre forces de l'ordre et miliciens du chef coutumier Kamuina-Nsap, et au Katanga ensanglanté par des conflits intercommunautaires.

Burundi: libération du journaliste Gildas Yihundimpundu

Le journaliste Gildas Yihundimpundu, correspondant de la BBC, a recouvré sa liberté lundi dans l'après-midi, après avoir passé la nuit de dimanche à lundi au bureau du Service national des renseignements(SNR) où il était en garde à vue, a-t-on appris de source policière.
Le journaliste Yihundimpundu, qui est parmi les siens, avait été arrêté par la police dimanche le 23 octobre 2016dans le quartier Mutakura de la zone Cibitoke, en commune urbaine de Ntahangwa (nord de la capitale). Il était avec une journaliste américaine connue sous le nom de Julia Steers et un chauffeur du véhicule qui assurait leur transport. Les deux journalistes faisaient un reportage tout près d'une fosse commune.
L'on se rappellera aussi que le Conseil national de la Communication (CNC) accusait le journaliste Yihundimpundu de travailler dans l'illégalité, étant donné que ce dernier ne s'est pas fait enregistré comme journaliste dans cet organe de régulation des médias.

Libreville va accueillir des assises sur la réduction des émissions de CO2 issues du transport aérien

Du 31 octobre au 04 novembre 2016, Libreville abritera le troisième séminaire sur le renforcement des capacités pour réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) issues de l'aviation internationale.

Ces assises sont la conséquence de la résolution A37-19 de la 37ème session de l'assemblée de l'Organisation de l'aviation civile internationale (Oaci) qui exhorte les États contractants à soumettre un plan d'actions destiné à atténuer les émissions de CO2) issues du transport aérien. L'initiative est financée par l'Union européenne et soutenue techniquement par l'Oaci. Elle vise trois objectifs. A savoir, aider les États à élaborer leur plan d'actions pour la réduction des gaz polluants, mettre en place un système de suivi des émissions et mettre en œuvre des mesures retenue.

Quatorze États d'Afrique et des Caraïbes sont concernés, à savoir les dix pays de la Communauté des Etats de l'Afrique centrale (Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale, Tchad, RD Congo...), le Burkina Faso, le Kenya, Trinidad et Tobago et la République Dominicaine.

Niger : attaque d'une prison où sont détenus des chefs djihadistes

Une attaque est en cours contre la prison de Koutou Kale où sont détenus d'importants chefs jihadistes de la sous-région, révèle un câble de RFI.

Des combats sont signalés depuis l'aube dans cette prison de haute sécurité où sont acheminés d'importants renforts. Des tirs nourris ont été entendus ce matin. Il pourrait s'agir d'une attaque terroriste. Cette prison de haute sécurité se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Niamey, la capitale du Niger.