Le Royaume-Uni quitte l'Europe et David Cameron annonce sa démission prochaine

Les Britanniques se sont prononcés pour une sortie de l'Union européenne (Brexit), selon les résultats définitifs, à l'issue d'un référendum historique. Dans la foulée, le Premier ministre David Cameron a annoncé sa démission prochaine. Les marchés financiers plongent dans le rouge.
 
Les Britanniques ont voté à l'occasion d'unréférendum historique pour une sortie de l'Union européenne. Selon les résultats officiels et définitifs, le Brexit (la sortie de l'UE) l'a bien emporté avec 51,9% des votes. Au total 33 millions de britanniques ont voté. 17 410 742 ont voté pour le Brexit. 16 141 241 ont voté pour rester dans l'UE.

Après une campagne virulente marquée par l'assassinat de la députée travailliste pro-Europe Jo Cox, la moyenne des sondages des trois derniers jours donnait pourtant le maintien gagnant à 51%. La participation au scrutin a été forte: 72,2% des électeurs potentiels se sont déplacés aux urnes.

Burkina : Le candidat du MPP, Armand Béouindé élu nouveau maire de Ouagadougou

Ouagadougou, (AIB) – Samedi 18 juin 2016 - Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, pouvoir) Armand Pierre Roland Béouindé a été élu samedi nouveau maire de Ouagadougou, battant son rival Nathanaël Ouédraogo candidat de l'Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition).

Selon les décomptes faits après le vote tenu au palais des Sports Jean Pierre Guingané, M. Béouindé a recueilli 134 voix (sur 254 conseillers municipaux) contre 118 pour son challenger.

Deuxième Secrétaire adjoint à l'information et à la communication du parti de Kaboré, le nouveau maire de Ouagadougou qui sera installé dans les prochains jours, est un homme d'affaires et très connu dans le milieu sportif pour avoir été le dirigeant de l'ASFA-Yennega, un des grands clubs de football de Ouagadougou.



RDC: l’armée reprend le contrôle du village Peti sans combats

Les FARDC ont repris le contrôle du village Peti du groupement Kisimba dans le territoire de Walikale, de mains des miliciens du groupe NDC Rénové. Ces derniers se sont retirés, sans combats, vers les collines de Kalinga et Mbombi. Pendant ce temps, à 18 Km de Peti, à Kalembe, des bandes armées assimilées aux Maï-Maï Nyatura et FDLR tracassent les habitants.
 
Les militaires des FARDC ont fait leur entrée la nuit du vendredi au samedi 18 juin dans le village Peti. Selon des sources locales, les combattants du groupe NDC Rénové qui y régnaient pendant plus de six mois, «pour protéger les habitants contre les menaces des FDLR», se sont retirés sans qu'il y ait échange de tirs avec les FARDC.
 
Mais du côté du village Kalembe, les FDLR et Nyatura inquiètent les habitants, qui n'arrivent plus à se rendre à leurs champs. Vendredi dernier, ils ont tué une femme dans son champ au village Biinja, selon la société civile locale.

Côte d’Ivoire: démarrage de l’indemnisation des victimes des crises ivoiriennes à Bouaké

L'indemnisation des victimes des crises ivoiriennes identifiées dans la région de Gbêkê a débuté, jeudi, à Bouaké, avec la remise de chèques à 50 victimes par la ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et l'indemnisation des victimes, Pr Mariétou Koné.
 
Mme Mariatou a salué, à l'occasion, « la patience » des victimes et les a rassurées que toutes celles qui figurent sur le ficher seront satisfaites, précisant que cette opération en cours concerne les blessés et les parents des personnes décédées. Les parents des personnes décédées ont reçu un chèque d'un millions FCFA et les blessés un bon de prise en charge médicale ainsi qu'un chèque de 150.000 FCFA pour assurer leur transport.

RDC : Edem Kodjo reconnait le seul dialogue convoqué par le Président Joseph Kabila

Le facilitateur du dialogue national, Edem Kodjo a reconnu mardi à Kinshasa, le seul dialogue convoqué par l'ordonnance présidentielle du 28 novembre 2015, au cours d'un point de presse.

Selon M. Kodjo, c'est sur base de cette convocation du dialogue national par le Président de la République qu'il a été désigné comme facilitateur par l'Union africaine, soulignant que la communauté internationale appelle tous les parties prenantes en RDC à s'unir autour de lui.

Il a précisé que à part l'ordonnance présidentielle du 28 novembre 2015 'il n'y a pas un autre texte convoquant le dialogue en RDC, a-t-il précisé, tout en soulignant que devant la tergiversation d'une frange de l'opposition à prendre part à cette rencontre, il se rendra en tant que facilitateur cette semaine à Bruxelles pour rencontrer M. Etienne Tshisekedi, président du Conseil de sages issu de Conclave politique de l'opposition et le groupe de soutien au dialogue pour discuter de la tenue de ce forum.

« Il est évident que si on se rencontre et qu'il n'y a plus rien à faire du tout, on ne fera plus rien du tout, non plus », a affirmé M. Edem Kodjo.

RDC : Edem Kodjo reconnait le seul dialogue convoqué par le Président Joseph Kabila

Le facilitateur du dialogue national, Edem Kodjo a reconnu mardi à Kinshasa, le seul dialogue convoqué par l'ordonnance présidentielle du 28 novembre 2015, au cours d'un point de presse.

Selon M. Kodjo, c'est sur base de cette convocation du dialogue national par le Président de la République qu'il a été désigné comme facilitateur par l'Union africaine, soulignant que la communauté internationale appelle tous les parties prenantes en RDC à s'unir autour de lui.

Il a précisé que à part l'ordonnance présidentielle du 28 novembre 2015 'il n'y a pas un autre texte convoquant le dialogue en RDC, a-t-il précisé, tout en soulignant que devant la tergiversation d'une frange de l'opposition à prendre part à cette rencontre, il se rendra en tant que facilitateur cette semaine à Bruxelles pour rencontrer M. Etienne Tshisekedi, président du Conseil de sages issu de Conclave politique de l'opposition et le groupe de soutien au dialogue pour discuter de la tenue de ce forum.

« Il est évident que si on se rencontre et qu'il n'y a plus rien à faire du tout, on ne fera plus rien du tout, non plus », a affirmé M. Edem Kodjo.