Quatre tonnes d’ivoire congolais saisies en Thaïlande

Les 4 tonnes d’ivoire congolais interceptées en Thaïlande, relancent la problématique de la survie des espèces protégées en RDC et en Afrique.

Quatre tonnes d'ivoire, d'une valeur de près de 6 millions de dollars, en provenance de la République démocratique du Congo (RDC), ont été saisies, lundi 20 avril, au port de Bangkok (Thaïlande) dans un container pour haricots. De source douanière Thaïlandaise, « c'est la plus grosse saisie jamais réalisée dans le pays ».
 
RDC Les-ivoires-saisies Fotor bc4bc

Selon un communiqué des douanes thaïlandaises, les 739 morceaux d'ivoires avaient été expédiés depuis la RDC, à destination du Laosen passant par la Thaïlande. Les autorités thaïlandaises estiment que l'ivoire, une fois parvenu au Laos, était probablement destiné à être revendu à des acheteurs en Chine ou au Vietnam. « Le poids de toutes les pièces est d'environ 4000 kilogrammes pour une valeur de 200 millions de bahts (5,7 millions d'euros) », précise le communiqué.

Alors que le dossier pose l'épineuse problématique de la protection des espèces sauvages de la RDC, la nouvelle ne semble pas avoir suscité de l'intérêt à Kinshasa. Pas un mot du côté des officiels. Au-delà des défenseurs des animaux, le massacre des éléphants inquiète désormais les institutions internationales et les gouvernements, qui y voient une menace au niveau de la sous-région de l'Afrique centrale.

« Une mafia politico-militaire »

Le président congolais, Joseph Kabila, de passage dans l'est de la RDC, avait fait état de l'existence d' « une mafia politico-militaire dans le commerce illégal qui s'est organisé autour des ressources naturelles de la du pays ».
Les quatre tonnes d'ivoire saisies seraient l'équivalent d'une grande famille d'éléphants décimés. Ainsi, de l'avis de certains observateurs, une telle cargaison ne pourrait sortir du pays sans, au préalable, l'existence de complicité. Tout porte donc à croire qu'il y aurait une main noire proche d'une « mafia politico-militaire » dans l'opération d'expédition de l''ivoire.

L'Asie devient à ce jour un des marchés les plus importants de vente dl'ivoire en provenance d'Afrique. Le prix d'un kilo serait estimé à 1.000 dollars (770 euros environ).