Bamako : le marché de Médine ravagé par un incendie

Plusieurs commerces sont partis en fumée. On n'enregistre pas de pertes en vies humaines, mais les dégâts matériels sont énormes.

 

Tôt dans la matinée du mardi 19 septembre 2017, plusieurs commerçants du marché de Médine, connu sous le nom de « Sougounikoura », n'ont eu que leurs yeux pour constater les dégâts, causés par un violent incendie. Lequel a ravagé, aux environs de 4h du matin, le marché de Médine, l'un des plus importants de la capitale malienne. Les sapeurs-pompiers ont mis plusieurs heures pour circonscrire les flammes qui ont détruit plusieurs magasins et kiosques. «Vers 3 heures du matin, nous avions été informés d'un départ de feu au marché de Médine, plus précisément au marché de volailles. Immédiatement, le centre de secours de Dravéla a dépêché une équipe sur les lieux.

 
incendie aeef4
 
Vu l'importance de l'incendie, les centres de Sotuba et d'Hamdallaye ACI se sont également mobilisés. Malgré le renfort, nous n'avons pu maîtriser le feu qu'à 6 heures du matin», a souligné Nouhoum Diakité, commandant du Groupe des sapeurs-pompiers du Mali. «Il n'y a pas de voie d'accès ici au marché. Nos véhicules étaient très loin du foyer principal. Nous étions obligés d'agir avec les seaux d'eau. Ce qui a fait que la flamme s'est propagée très rapidement», a ajouté le commandant Diakité.
 
Selon le chef d'équipe d'intervention de la Protection civile, la confusion dans le marché a beaucoup contribué à la propagation du feu et à la difficulté de la tâche des pompiers. Pour le moment, on ignore les causes exactes de l'incendie, mais selon des témoins, l'incendie serait parti d'une mauvaise installation électrique. Une enquête est ouverte par la police pour savoir les causes du drame.
 
A noter qu'aucune perte en vie humaine n'a été heureusement signalée. Désemparés, les commerçants sinistrés demandent le soutien du gouvernement. «J'étais millionnaire hier, mais aujourd'hui je n'ai rien. J'ai tout perdu. Ma boutique a été réduite en cendres. Nous demandons l'Etat de nous aider sinon on ne s'en sortira pas», plaide Hamed Coulibaly, victime de l'incendie.
 
Situé en commune 2 du district de Bamako, le marché de Médine est connu principalement pour des stands de produits vivriers; des vêtements traditionnels, des objets d'art et autres marchandises. Ces dernières années, plusieurs marchés de Bamako ont été ravagés par des incendies imputables, dans la plupart des cas, à l'anarchie érigée en système par les commerçants et les autorités municipales.