Pétrole : Le Niger bientôt relié au Bénin par un pipeline.

Le ministre nigérien du pétrole était à Cotonou pour se rendre compte des atouts du Bénin par rapport au projet commun de construction d’un pipeline.

Bientôt un pipeline quittera le Niger pour atteindre les côtes béninoises. Le Ministre nigérien du pétrole Foumakoye Gado a séjourné à Cotonou du 13 au 16 juillet pour discuter avec les autorités béninoises sur les avantages offerts par le Bénin autour du projet.
 
Benin Petrol Fotor ea5d2

Après ses descentes sur les installations Pétrolières du champ pétrolifère de Sèmè (à l'Est de Cotonou), celles du Port autonome de Cotonou, et de tank d'Octogone Trading Sa, le ministre du pétrole du Niger a exprimé son entière satisfaction. La délégation a pu obtenir des réponses appropriées à ses préoccupations, en ce qui concerne les atouts du Bénin en termes infrastructurel, économique, sécuritaire, environnemental et commercial.

Sur les installations d'Octogone Trading Sa, le ministre nigérien a été séduit par les infrastructures de stockage des produits pétroliers raffinés, construites par un opérateur privé béninois. Car pour lui, sécuriser l'énergie est vital pour un pays. M. Gado s'est dit intéressé par les installations. Le Pdg d'Octogone, Razak Saka a, pour sa part, exprimé sa satisfaction et rappelé que ce projet, fruit de la coopération sud-sud, a pour objectif de sécuriser le carburant sur les deux pays.

Le ministre béninois en charge de l'Energie et des Mines Dona Jean-Claude Houssou a souligné que le Bénin est le port naturel du Niger et que la tradition de coopération qui a toujours existé entre les deux pays devrait être préservée. Pour lui, le Bénin est disposé à offrir toutes les facilités pour que ce projet soit une réalité. 

Appuyant son homologue, le Ministre d'Etat Abdoulaye Bio Tchané a rappelé le contexte et précisé que l'opérateur chinois en charge de la réalisation du projet souhaite avoir des concessions de la part du Bénin. « Nous allons les étudier puisqu'il s'agit d'un projet structurant avec beaucoup d'impacts positifs pour les Béninois. Parallèlement, nous allons mener des études pour évaluer son impact socio-environnemental. Le Gouvernement du Président Patrice Talon va prendre rapidement une décision », a-t-il rassuré.