La Russie ferme son ambassade au Yémen

La Russie a évacué 18 diplomates et a fermé son ambassade à Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée par les rebelles, en raison des conditions de sécurité dans le pays, a déclaré mercredi à Xinhua un responsable houthi. L'ambassadeur russe faisait partie du personnel évacué, qui a quitté l'aéroport de Sanaa mardi matin à bord d'un appareil russe, a affirmé le responsable sous couvert d'anonymat.Ni le responsable ni le ministère de l'Information contrôlé par les rebelles n'ont souhaité fournir davantage de détails.

Les tensions ont connu une nouvelle escalade dans la capitale après que les houthis ont tué le 4 décembre leur principal allié, l'ancien président Ali Abdoullah Saleh, qui avait décidé de changer de camp et de soutenir la coalition militaire anti-houthis dirigée par l'Arabie saoudite.

Brexit : May subit un revers au Parlement

La Première ministre britannique, Theresa May, a essuyé un sérieux revers à la Chambre des communes lorsqu'un groupe d'élus conservateurs s'est opposé au vote crucial de son projet de loi gouvernemental sur la sortie de l'Union européenne (UE). L'amendement déposé contre le projet de loi a été adopté par 309 voix contre 305.
 
Conduit par l'ancien procureur général, Dominic Grieve, le groupe d'élus conservateurs a été soutenu par le principal parti d'opposition, le parti travailliste, et a bataillé pour que tout accord final en vue du retrait de l'UE soit ratifié par un vote contraignant du Parlement de Westminster. Ils ont insisté sur le fait que leur décision n'avait pas pour objet de bloquer le retrait de la Grande-Bretagne de l'UE, mais de défendre la souveraineté du parlement britannique. Fin

Le président cubain Raul Castro arrive au sommet Cuba-CARICOM

Le président cubain Raul Castro est arrivé jeudi à Antigua-et-Barbuda, où il a rejoint les dirigeants et chefs d'Etats de plusieurs pays des Caraïbes, et où il présidera le 6e sommet Cuba-Communauté caribéenne (CARICOM) à partir de vendredi. Selon la télévision d'Etat cubaine, M. Castro a atterri peu avant midi, heure locale, à Saint John's, la capitale d'Antigua-et-Barbuda, et a été reçu par le Premier ministre de l'île, Gaston Browne.
 
Le chef d'Etat cubain effectuera une visite officielle dans ce pays insulaire, et participera également à une rencontre des nations membres de l'Association des Etats de la Caraïbe (ACS). Le sommet d'Antigua-et-Barbuda servira à définir un programme commun pour promouvoir un ordre international plus juste, ainsi que la solidarité, l'intégration et le commerce.

Arabie Saoudite : 100 millions de dollars pour le G5 Sahel

L'Arabie saoudite a annoncé, lundi 03 décembre 2017, son intention d'octroyer quelques 100millions de dollars soit prés de 55 milliards de FCFA en faveur de l'opérationnalisation de la force conjointe du G5 sahel. L'annonce a été faite par le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Abdoulaye Diop qui a effectué la semaine dernière une visite dans le Royaume d'Arabie Saoudite. Ce montant promis par l'Arabie saoudite est la plus importante contribution financière enregistrée par les pays du G5 Sahel pour la mise en œuvre de cette force conjointe.
 
Depuis la mise en place de cette force de défense qui nécessite un budget annuel prévisionnel de 420 millions d'euros, pas même la moitié n'a pour le moment été récoltée en dépit du plaidoyer des chefs d'Etat de l'organisation auprès des différents partenaires internationaux.
 
Les cinq pays membres ont certes décidé de débourser 50 millions d'euros chacun, la France 10 millions, l'Union européenne 10 millions et dernièrement les USA se sont engagés, après moult hésitations, à mettre sur la table 60 millions de dollars soit un peu plus de 50 millions d'euros.
 
La contribution saoudienne permettra de rehausser le montant du financement mobilisé et surtout de permettre à la force de monter en puissance alors qu'elle a déjà lancé, il y a un mois, ses premières opérations sur le terrain.

Les présidents égyptien et russe discutent des développements régionaux

Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a discuté des développements régionaux avec son homologue russe, Vladimir Poutine, lors d'une conversation téléphonique, a rapporté le site d'informations en ligne Ahram Online.
 
Les deux dirigeants ont discuté des derniers développements en Syrie et en Libye, ainsi que des moyens de parvenir à une solution politique dans chacun des pays, selon le même reportage. Ils ont également discuté de la question palestinienne. M. Poutine a dit apprécier les efforts égyptiens pour parvenir à la réconciliation palestinienne, a-t-il ajouté.
 
Au cours de l'entretien, M. Poutine a également présenté ses condoléances à son homologue égyptien pour l'attentat terroriste qui a tué des centaines de fidèles égyptiens dans la mosquée Al-Rawda, au nord du Sinaï, le 24 novembre. M. Poutine a affirmé que son pays soutient les efforts de l'Egypte dans la guerre contre le terrorisme

Le Koweït et les Etats-Unis renforcent leur coopération militaire

Le Koweit et les Etats-Unis ont discuté dimanche du renforcement de leur coopération militaire. Le vice-Premier ministre et ministre de la Défense koweïtien, Cheikh Mohammad Khaled al-Hamad al-Sabah, a rencontré dimanche le secrétaire américain à la Défense James Mattis, en visite au Koweït, a annoncé le ministère koweïtien de la Défense dans un communiqué. Les deux parties ont également discuté de plusieurs questions d'intérêt mutuel, selon le communiqué.