Le Premier ministre chinois arrive en Hongrie

Le Premier ministre chinois Li Keqiang est arrivé dimanche en Hongrie pour une visite officielle dans ce pays, ainsi que pour participer à la 6e rencontre des chefs de gouvernement de Chine et des 16 pays d'Europe centrale et orientale (PECO) à Budapest. M. Li a été accueilli à l'aéroport par le Premier ministre hongrois Viktor Orban et par plusieurs autres ministres.
 
Soulignant que cette année marque le cinquième anniversaire du lancement de la coopération Chine-PECO, M. Li a déclaré à son arrivée que la coopération 16+1 n'avait cessé de croître et de s'étendre au cours des cinq dernières années, et avait débouché sur des projets et des résultats substantiels, profitables à tous les peuples concernés.
 
Le modèle de coopération 16+1 s'inscrit dans le cadre plus général de la coopération Chine-Europe. En tant que tel, il a non seulement contribué au développement des pays d'Europe centrale et orientale, mais a également permis de promouvoir un développement équilibré de l'Europe dans son ensemble, contribuant ainsi au processus d'intégration européenne, a affirmé M. Li.

Turquie : les drapeaux en berne en hommage aux victimes de l'attaque contre une mosquée égyptienne

La Turquie a annoncé que la journée du lundi 27/11/2017 serait une journée de deuil, suite à l'attaque terroriste meurtrière qui a tué plus de 300 personnes dans le Sinaï, en Egypte. Les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments officiels turcs en Turquie comme à l'étranger, a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué écrit.
 
Au moins 305 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées lorsque des terroristes ont fait sauter une bombe vendredi dans une mosquée de la ville de Bir al-Abed, dans le Sinaï Nord, et ont ouvert le feu sur les fidèles qui tentaient de fuir. Le président turc Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre Binali Yildirim, le vice-Premier ministre Bekir Bozdag et plusieurs autres hauts responsables ont condamné cet attentat, et ont présenté leurs condoléances au peuple égyptien.

Des bombardiers russes frappent des positions de l'EI dans l'est de la Syrie

Six bombardiers russes à long rayon d'action TU-22M3 ont lancé dimanche des frappes aériennes contre des positions du groupe terroriste Etat islamique (EI) dans la province de Deir-ez-Zor, dans l'est de la Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense. "Après avoir décollé d'une base aérienne en territoire russe, les appareils ont frappé des fortifications et des zones de rassemblement des troupes de l'EI dans la vallée de l'Euphrate", a déclaré le ministère dans un communiqué. La destruction de toutes les cibles a été confirmée par des drones aériens, a ajouté le ministère. Depuis le début du mois de novembre, l'armée russe a lancé des dizaines de frappes contre les terroristes en Syrie. Selon la Commission de la défense et de la sécurité du Conseil de la Fédération de Russie, la lutte contre l'EI en Syrie pourrait s'achever d'ici la fin de l'année, et la Russie pourra alors retirer ses forces aériennes du pays.

Marine Le Pen et le FN dénoncent une "fatwa bancaire"

Marine Le Pen et le FN, s'estimant visés par une "fatwa bancaire", vont porter plainte pour "discrimination" contre la Société générale et HSBC qui ont clôturé leurs comptes. "Nous déposerons plainte tant au nom du Front national contre la Société générale et sa filiale qu'à titre personnel je le ferai contre la HSBC", a déclaré Mme Le Pen. Le groupe Société Générale a défendu une décision de nature "exclusivement bancaire" et "donc sans aucune considération politique".

Macron qualifie de "crimes contre l'Humanité" les faits d'esclavage en Libye

Emmanuel Macron a qualifié de "crimes contre l'Humanité" la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, révélée par la chaîne américaine CNN. "La dénonciation par la France est sans appel" et il faut que "nous puissions aller beaucoup plus loin pour démanteler les réseaux" de trafiquants, a ajouté le président après une rencontre à l'Elysée avec le président de la Guinée et de l'Union africaine, Alpha Condé.

Perpétuité pour Ratko Mladic, le "Boucher des Balkans"

Surnommé le "Boucher des Balkans", l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été condamné mercredi à la perpétuité par la justice internationale pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. "Pour avoir commis ces crimes, la chambre condamne M. Ratko Mladic à la prison à vie", a déclaré le juge du tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) Alphons Orie en l'absence de l'accusé, évacué de la salle peu avant pour avoir traité ses juges de "menteurs". "Les crimes commis se classent parmi les plus haineux connus du genre humain", a martelé le magistrat, considérant que les circonstances atténuantes évoquées par la défense, dont sa capacité mentale affaiblie, "avaient peu ou pas de poids" dans le jugement. Le fils De Ratko Mladic a annoncé que son père allait faire appel de ce jugement.