Une banque suisse subit une amende importante infligée par les Etats-Unis

Crédit Suisse, une grande banque de la Suisse, a subi une amende de 135 millions de dollars avant impôts infligée par les Etats-Unis. L'autorité de régulation américaine DFS (Department of Financial Services New York State) et Credit Suisse se sont mis d'accord sur le montant de l'amende, selon le communiqué de la banque, cité par la presse suisse. Les deux parties sont parvenues à cet accord dans le cadre d'une enquête sur des pratiques dans le domaine des devises. La DFS avait reproché à des courtiers en devises de la banque suisse d'avoir trompé des clients et manipulé les cours pour la période de 2008 à 2015.
 
Durant cette période, des pratiques de Crédit Suisse étaient "illégales, pas sûres et pas solides", selon la DFS. De son côté, la banque suisse s'est déclarée satisfaite que cette affaire soit désormais réglée. Crédit Suisse a par ailleurs accepté de renforcer le contrôle sur ses pratiques.

Dieudonné: le parquet de Paris demande un procès pour fraude fiscale

Le parquet de Paris demande que le polémiste Dieudonné et sa compagne soient jugés devant le tribunal correctionnel pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale dans l'enquête sur la gestion trouble de son patrimoine, a-t-on appris de source judiciaire.
 
Dans son réquisitoire signé le 28 septembre, révélé par le site d'informations Les Jours, le parquet demande un procès de Dieudonné M'bala M'bala pour fraude fiscale, blanchiment de ce délit et abus de biens sociaux au préjudice de sa société, ainsi que pour avoir organisé son insolvabilité. Cette enquête ouverte début 2013 avait notamment mis en lumière la dissimulation à l'étranger de près de 569.353 euros en espèces, selon une source proche du dossier.

Un prince saoudien meurt dans un accident d'hélicoptère

Le prince saoudien Mansour ben Mogren a trouvé la mort dimanche 5 novembre 2017 lorsque l'hélicoptère à bord duquel il se trouvait avec plusieurs autres responsables s'est écrasé dans la ville frontalière d'Asir, a confirmé la chaîne locale Al Akhbariya. Aucun détail officiel n'a été révélé quant à la cause de l'accident ou au sort des autres passagers de l'appareil.

Texas : au moins 27 morts dans une fusillade dans une église

Selon les informations, un commissaire de la police présent sur les lieux a confirmé à plusieurs organes de presse américains qu'au moins 27 personnes avaient été tuées. Plusieurs autres auraient été blessées. La police a abattu un homme qui serait entré dimanche 05 novembre 2017, dans une église de Sutherland Springs, avant de faire feu sur l'assemblée. Le shérif Joe Tackitt a annoncé un peu plus tôt qu'il y avait "plusieurs victimes, dont plusieurs morts", selon la chaîne locale Wilson County News. L'incident s'est produit dimanche dans une église de Sutherland Springs, à quelque 300 km à l'ouest de Houston, au Texas.

Peugeot Sport confirme que le Dakar 2018 sera son dernier

Peugeot Sport a confirmé que sa participation en 2018 au Dakar, auquel prendra notamment part sous ses couleurs le Français Sébastien Loeb, serait la dernière. "Dans la mesure où il s'agira de notre dernière participation au Dakar, nous aurons à coeur de conclure ce programme stimulant sur une bonne note", a déclaré Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport, cité dans un communiqué détaillant la dernière séance d'essais de la 3008 DKR "Maxi" au Maroc. Outre l'Alsacien, nonuple Champion du monde des rallyes, l'Espagnol Carlos Sainz et les Français Cyril Despres et Stéphane Peterhansel seront au volant, du 6 au 20 janvier prochains en Amérique du Sud, du buggy revu et corrigé de la marque au lion.
 
Début octobre, Peugeot avait annoncé le renforcement de son engagement en Championnat du monde de Rallycross (WRX) l'an prochain avec Loeb, exclu de s'engager dans le Championnat du monde d'endurance (WEC) à partir de 2020, et précisé que son futur au Dakar après l'édition 2018 n'était "pas tranché". Peugeot est impliquée en Rallycross depuis 2015 avec l'équipe suédoise Hansen et la 208 WRX, mais court toujours après un sacre mondial pilotes.

La France ne reconnaît pas l'indépendance de la Catalogne

A l'instar de l'Allemagne, du Royaume-Uni ou encore des Etats-Unis, la France ne reconnaît pas l'indépendance de la Catalogne déclarée vendredi par le parlement catalan. Le président français Emmanuel Macron dit avoir comme seul interlocuteur Mariano Rajoy. "Je l'ai toujours dit, j'ai un interlocuteur en Espagne, c'est Rajoy. Je n'ai pas de commentaires à faire sur des sujets intérieurs", a affirmé M. Macron en réaction à la déclaration d'indépendance de la Catalogne. Le président français ajoute qu'il "y a un Etat de droit en Espagne, avec des règles constitutionnelles. [Rajoy] veut les faire respecter et il a mon plein soutien".
 
Dans un communiqué, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a également insisté sur la nécessité de respecter la Constitution espagnole. "La Constitution de l'Espagne doit être respectée. C'est donc dans ce cadre, qui est celui de l'Etat de droit, que la question de la Catalogne doit être envisagée", a-t-il indiqué. C'est la raison pour laquelle la France ne reconnaît pas la déclaration d'indépendance que le parlement catalan vient d'adopter, a expliqué M. Le Drian.