Présidentielle -Togo: 8000 policiers et gendarmes déployés

Le Togo qui se prépare à aller aux urnes le 15 avril, a déployé 8000 policiers et gendarmes pour le bon déroulement du processus électoral.

A moins d'un mois de la tenue de la présidentielle au Togo, les acteurs impliqués se mobilisent pour le bon déroulement du scrutin. Après la validation des dossiers de candidature par la Cour constitutionnelle, c'est au tour de la Force spéciale élection présidentielle de 2015 (FOSEP 2015) de déployer des policiers et gendarmes sur toute l'étendue du territoire pour le bon déroulement du processus.

tg forsep afd96

La Fosep a pour mission, d'assurer l'ordre public avant, pendant et après la présidentielle. Elle est placée sous l'égide de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Ce déploiement explique le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Yark Damehane, a tout son sens d'autant plus que, l'élection présidentielle reste une élection parmi tant d'autres. A ce titre, explique le ministre, elle mérite une attention particulière. Car, ajoute-t-il, chaque scrutin demeure un nouveau défi.

Bien avant ce déploiement, les éléments de la Fosep 2015 ont bénéficié d'une formation, assurée par le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les droits de l'Homme (HCDH), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et l'ONG Hanns Seidel.

La formationa a été financée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement grâce à une enveloppe de 110 millions de fcfa. Dirigée par le directeur général de la police nationale, Têko Koudowovo, la FOSEP a été mise en place en octobre 2014.

Cinq candidats dont quatre de l'opposition sont en lice pour la succession de Faure Gnassingbé, lui-même candidat à sa propre succession.