Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 23 septembre 2018

USA : deux avions de renseignement pour la force aérienne tchadienne

L’administration américaine a reconnu que le Tchad était un partenaire vital et qu’il avait progressé dans « ses pratiques de gestion et de partage des infos.

En septembre 2017, considérant qu’il ne partageait pas « de manière adéquate les informations concernant la sécurité du public et le terrorisme », le Tchad fut mis sur une liste noire américaine, laquelle imposait aux ressortissants tchadiens des restrictions de déplacement leur imposait une interdiction de voyager aux États-Unis. Finalement, ces restrictions ont été levées en avril 2018, étant donné que l’administration américaine a reconnu que « le Tchad était un partenaire essentiel et vital de la mission antiterroriste des États-Unis » et qu’il avait fait des « progrès significatifs » dans « ses pratiques de gestion de l’identité et de partage de l’information. »

Cela étant, malgré cette la Proclamation 9645 du président Trump, l’US Army a continué de coopérer avec son homologue tchadienne. Ainsi, par exemple, ces dernières ont bénéficié du programme « U.S. Humanitarian Mine Action (HMA) », dans le cadre duquel des démineurs américains ont formé, en février 2018, des soldats tchadiens. Plus récemment, les unités médicales américaines et tchadiennes ont mené conjointement l’exercice MEDRETE 18-2, à N’Djamena. Mais au-delà de ses actions de formation, Washington a aussi livré des équipements.

En effet, le 2 mai 2018, deux avions légers ISR (renseignement, reconnaissance, surveillance) de type Cessna 208B ont officiellement été remis à la force aérienne tchadienne, lors d’une cérémonie organisée à la base de Koseï, à N’Djamena. Ces deux appareils avaient été en réalité livrés en décembre 2017 mais il a fallu plusieurs semaines pour former leurs futurs équipages. Ces 2 Cessna 208B ont été équipés par North American Surveillance Systems et L-3 Communications, dans le cadre d’un contrat notifié en mai 2016. Le Cameroun, également aux prises avec le groupe jihadiste nigérian Boko Haram mais aussi confronté à des troubles en zone anglophone, s’est également vu remettre deux avions du même type par les États-Unis.

Outre le don de deux Cessna 208B, Washington a aussi fourni une assistance pour la remise en état d’abris et de zones d’entretiens pour les avions tchadiens, lesquels avaient été endommagés par un violente tempête en juillet 2017. Le montant de l’aide s’élève à 43 millions de dollars, a précisé Geeta Pasi, l’ambassadrice américaine en poste à N’Djamena.

Pour rappel, le Tchad est particulièrement engagé sur le front de la lutte anti-terrorisme. Outre sa présence au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA], au sein de laquelle il a perdu de nombreux soldats, il doit founir des troupes à la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) et prend part aux opérations de la Force multinationale mixte (FMM), mise sur pied pour contrer Boko Haram dans la région du Lac Tchad.