Italie : afflux de migrants en provenance d'Algérie

Plus de 800 personnes ayant effectué la traversée de la méditerranée à partir de l'Algérie ont débarqué sur les côtes de Sardaigne. L'Italie inquiète réagit

Les cas d'immigration clandestine se multiplient
Onze bateaux sont arrivés en Italie durant une période de quatre jours cet été, Ils ont débarqué sur la plage de Porto Pino, au sud de la Sardaigne abord de petits bateaux en bois. En provenance d'Algérie, ce sont plus de 800 personnes qui ont effectué la traversée de la Méditerranée. La situation s'est empirée et a contraint le ministre italien de l'Intérieur Marco Minniti à faire le déplacement en Algérie et à répondre à la demande du gouverneur de Sardaigne, Francesco Pigliaru, qui aurait évoqué une « alarme sociale grave » sur l'île après des rapports faisant état de délits commis par des migrants.
 
 
Minini 7fbef
 
Selon le porte-parole des autorités locales de Sardaigne, plusieurs migrants sont interceptés, mais beaucoup d'autres disparaissent dans la nature. En effet en 2016, les Algériens en situation irrégulière étaient environ 2000, et ceux arrivés clandestinement en Italie ont dépassé de peu les 1000.

Les craintes des Italiens
Au cours de la rencontre avec son homologue algérien Nourredine Bedoui, Marco Minniti a exprimé son inquiétude vis-à-vis de l'afflux de migrants en provenance d'Algérie. Il a ajouté que l'Italie craint que le pays ne remplace la Libye comme point de départ des flux de migrants vers l'Europe à partir de la Méditerranée. Le ministre italien aurait même demandé à l'Algérie d'aider à arrêter cette nouvelle vague de départs depuis les côtes algériennes.
 
Les deux ministres Minniti et Bedoui ont évoqué durant leur tête-à-tête la crise libyenne, et ont souligné que l'Algérie et l'Italie sont intéressées par la stabilisation de ce pays. En effet, une Libye stable est cruciale pour la lutte contre le terrorisme et le trafic d'êtres humains.