Formation de 1450 agents de santé au Congo Brazzaville

Le Projet d'appui à la formation continue du personnel paramédical (PARAMED), financé à hauteur de 4,6 millions d'euros par l'Union européenne, a été lancé à Brazzaville.

 

Le Projet d'appui à la formation continue du personnel paramédical (PARAMED), financé à hauteur de 4,6 millions d'euros par l'Union européenne, a été lancé jeudi à Brazzaville, en vue de former 1.450 agents de santé, annonce ce vendredi un communiqué du ministère congolais de la Santé et de la Population. Ce projet, dont la mise en œuvre a été confiée à l'Agence française de développement (AFD), vise à améliorer la qualité des soins dispensés par les personnels paramédicaux dans les hôpitaux et centres de santé intégrés au Congo.

PERSONNEL SANTE CONGO f05d51.450 agents de santé au Congo grâce au Projet d'appui à la formation continue du personnel paramédical - © urgences-ci.net

Une assistance technique en appui à la formation continue de ces personnels sera assurée et formera 1.450 personnes dont 900 infirmiers, 300 sages-femmes et 250 techniciens de laboratoire dans les sites sanitaires retenus, soit 15 pour cent du personnel actuellement en service dans les structures sanitaires. Cela permettra la prise en charge efficace des patients et l'amélioration de la santé de la population.

La mise en œuvre de PARAMED devrait donc remédier à de nombreux problèmes de santé qui se posent au Congo. En effet, malgré un réseau d'environ 850 établissements sanitaires et près de 11.000 personnels soignants, dont 80 pour cent exercent dans le secteur public, les indicateurs sanitaires du Congo demeurent toujours faibles.

Les taux élevés de morbidité (39 pour cent), de mortalité infantile (81 pour cent), infanto-juvénile (108 pour cent) et maternelle (781/100000) attestent de la vulnérabilité d'une grande partie de la population. Ce tableau reflète une mauvaise qualité des soins liée à la compétence insuffisante des personnes chargées de les dispenser à la population.