RDC: retour de la fièvre Ebola

L'épidémie de la maladie à virus Ebola est signalée en RDC. Neuf cas dont deux décès ont déjà été notifiés dans le nord ouest du pays.

C'est dans la province du bas Uelé au nord-est de la République démocratique du Congo frontalière de la République Centrafricaine que la maladie est située. Dans un communiqué rendu publique vendredi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme avoir été informée par le gouvernement à travers le ministre national de la Santé Dr Oly Ilunga Kalenga de la survenue d'ebola dans la zone de santé de Likati au bas Uelé.

rdc Kinshasa vue a0d40

Dans cette correspondance, le Congo signifie au representant de l'OMS en RDC que << dans cinq echantillons de sang prélevés chez les cas suspects et analysés à l'INRB (Institut national de recherche biomédicale), un s'est révélé positif au virus Ebola, sérotype Zaïre par RT-PCR>>.

La veille (le jeudi 11 mai), le ministre nationale de la Santé avait par ailleurs précisé que depuis le 22 avril dernier, neuf cas ont été signalés dont deux décès. << Notre pays doit faire face à l'épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale, >> a insisté le ministre sollicitant ainsi l'appuie de l'OMS et d'autres organisations partenaires pour une riposte efficace à cette épidémie.

Appel au calme

Oly Ilunga, ministre congolais de la Santé, dans un message à la télévision publique, a, toutefois, appelé la population congolaise et en particulier celle des zones concernées à ne paz ceder à la panique. Il rassure que << le gouvernement a pris toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola. »

De son côté l'OMS, bureau de Kinshasa, rassure qu'elle travaille « en étroite collaboration avec toutes les autorités tant nationales que provinciales, ainsi qu'avec l'appui du Bureau régional (AFRO), du siège (Genève) et de tous les autres partenaires pour faciliter le déploiement des matériels de protection et du personnel sur le terrain afin de renforcer la surveillance épidémiologique et contrôler très rapidement l'épidémie. »

21 jours

Pendant ce temps à Kinshasa la capitale congolaise de fausses rumeurs ont circulé ce même vendredi, signalant un cas du virus Ebola à l'hôpital général de référence de Kinshasa.

Elles ont très rapidement été démenties par le médecin directeur de la structure sanitaire étatique. << C'est une fausse information, nos salles des urgences n'ont pas reçu une personne suspectée de la fièvre hémorragique de virus Ebola. C'est tout simplement de faux bruits, >> explique le docteur Clément Mbaki qui invite la population au calme et à ne pas prêter oreille à ce genres d'information.

La RDC a déjà fait face à sept épidémies d'Ebola dont la dernière remonte à 2014. Cette année l'épidémie avait fait officiellement 49 morts, moins de trois mois après sa reconnaissance par les autorités. La durée d'incubation du virus Ebola est de 21 jours.