La Côte d'Ivoire face à la menace terroriste

Le gouvernement appelle les Ivoiriens à la vigilance pour une ‘‘réponse appropriée’’ face aux menaces proférées par Ansar Dine contre le pays.

Face aux menaces d'attentat du groupe terroriste Ansar Dine, le gouvernement ivoirien a tenu à rassurer la population : ''tout est mis en œuvre'' pour contenir d'éventuelles attaques jihadistes sur le territoire, a annoncé ce mercredi en milieu de journée, Koné Nabagné Bruno, porte-parole du gouvernement, après le conseil des ministres. Il était présidé par Alassane Ouattara, assurant également la présidence du conseil national de sécurité, structure en charge de gérer les questions de sécurité. « Ce que nous pouvons dire c'est de rassurer les Ivoiriens sur le fait que des mesures sont prises de façon permanente depuis plusieurs mois. En plus, des renforcements ont été faits depuis que cette menace a été jugée plus imminente des deux côtés de la frontière, » rassure le porte-parole du gouvernement.

ado ad3c1Alassane Ouattara

« Sans entrer dans les détails, nous pouvons dire que les choses se mettent en place pour éviter que ce qui a commencé n'aille trop loin », a-t-il insisté. Une réponse à la menace d'Ansar Dine qui, depuis mardi projette des attaques imminentes sur les territoires ivoirien et mauritanien.

Le gouvernement ivoirien, selon M. Nabagné, a été saisi de ces menaces et s'en préoccupe depuis plusieurs mois. Estimant que le traitement des questions de sécurité étant délicate, le conseil national de sécurité ne peut pas dévoiler ce qui est mis en œuvre chaque jour comme action pour annihiler d'éventuelles attaques.

Pour une action efficace, le gouvernement invite la population à la vigilance et à la coopération avec les forces de défense et de sécurité. « Nous demandons à tous d'accroître notre vigilance pour permettre à ce qu'une réponse appropriée soit apportée à cette menace », a-t-il plaidé.