7042 lampadaires solaires installés au Togo

Plus de 143 chefs lieu de cantons bénéficieront des 7042 lampadaires solaires dont les travaux ont été réalisés par ZTE Corporation, une société chinoise.

Plus de 143 chefs lieu de cantons bénéficieront des 7042 lampadaires solaires dont les travaux ont été réalisés par ZTE Corporation, une société chinoise.

Dans le cadre du projet d'installation de 13.000 lampadaires solaires dans les villages et chefs lieu de cantons au Togo, la société chinoise en charge des travaux vient de réaliser la première phase. A ce jour, ce sont au total 7042 lampadaires solaires qui ont été installés sur l'étendue du territoire togolais.
 
Togo Lampadaires Fotor aa414

Le projet, financé par l'Exim Bank of China à hauteur de 55 millions de dollars suscite déjà l'engouement des populations et des pouvoirs publiques.

Le directeur général de l'énergie du Togo, Abiyou Tcharabalo s'est réjoui de cette première phase de réalisation.

« Nous sommes satisfaits de l'exécution de ce projet dans la mesure où ZTE Corporation a sous-traité les travaux avec les entreprises locales en mettant à leur disposition ses ingénieurs », s'est félicité M Abiyou.

Les lampadaires solaires installés feront objet d'un suivi en maintenance par une société locale qui sera mise en place par Zte Corporation. Après cette première phase, le projet se poursuivra jusqu'à la fin du mois de Septembre, avec l'installation de 5982 autres lampadaires. L'objectif premier de cette initiative, explique M. Tcharabalo, est de parvenir à la réduction du coût d'éclairage public. « Les factures d'éclairage public sont de plus en plus élevées au point où les collectivités locales n'arrivent plus à les payer », a expliqué M. Tcharabalo.

Tous pour l'énergie renouvelable !

L'installation des lampadaires solaires sur l'ensemble du territoire togolais répond à des stratégies de promotion de l'énergie voulue par les autorités togolaises dans une perspective durable avec le projet des énergies renouvelables : la construction d'une centrale éolienne de 25,4 MW. « Le Togo entend atteindre un objectif ambitieux de 20 % d'énergies renouvelables d'ici 2020. Nous attendons les investissements dans les énergies renouvelables pour ainsi améliorer les services énergétiques pour la plus grande partie des populations, particulièrement les plus pauvres », avait laissé entendre, en 2014, l'ex-ministre de l'énergie et des mines, Dammipi Noupokou.

Rappelons que la conférence des chefs d'Etats et de gouvernements de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) avait renouvelé en 2013, son engagement pour l'accès à des services énergétiques durables en Afrique de l'ouest. Le but étant de faire passer la part des énergies renouvelables dans la sous-région à 35 % à l'horizon 2020 puis à 48 % d'ici à 2030.