Togo : décès du président de la Haac

Le président de la haute autorité de l'audiovisuel et de la communication a rendu l'âme dans un hôpital à Lomé à la suite d'un petit malaise.

Comme d'habitude, le personnel de la HAAC, l'institution de régulation des médias du Togo s'est rendu au travail. Ils attendaient tout, sauf la triste nouvelle du décès de leur président. Car, le défunt était lundi dernier au service comme tout travailleur de l'administration publique en pleine forme. A l'annonce du décès du président, le personnel était sous le choc. Les premières informations glanées font état de ce que, M Pitant Tchalla, a été pris par un petit malaise alors qu'il était en pleine séance sportive. Dans la précipitation, sa famille l'évacue vite dans la clinique Le Cœur. Mais Là-bas, les médecins n'ont pu rien faire et il est décédé. Contacté, l'institution de régulation des médias du Togo confirme la nouvelle.
 
Pitang f9be9
 
Réactions
Ayant appris la nouvelle du décès de Pitang, le président Faure Gnassingbé a réagi à travers son compte Twitter en présentant au nom du peuple togolais et en son nom propre, les condoléances à la famille du disparu. « J'ai appris avec beaucoup de tristesse, le décès de M. Pitang Tchalla, président de la HAAC, un homme de devoir et de grandes qualités ». « Au nom du peuple togolais et en mon nom propre, je présente mes condoléances à la famille de l'illustre disparu », a écrit Faure Gnassingbé.
 
La Haac a pour mission de garantir et d'assurer la liberté et la protection de la presse et de tous moyens de communication dans le respect de la loi. Elle veille au respect de la déontologie en matière d'information et à l'accès équitable des partis politiques aux médias
 
Qui est Pitang Tchalla ?
Ancien ministre de la ministre de la communication, il a fut directeur de la télévision nationale, la TVT. Mis à l'écart du cercle de Faure Gnassingbé à un moment donné, le défunt a consacré son temps à gérer sa chaîne de télévision privée, TV2, la télévision deuxième. Il doit son come-back aux affaires, au décès de l'ex président de l'institution, Kokou Biosseh Tozoun. Il sera nommé membre de la HAAC par le président Faure Gnasingbé en 2016. Elu par ses pairs comme président de l'institution, M Pitang n'est pas allé au bout de sa mandature. Marié, le défunt est père de plusieurs enfants.