Braquage spectaculaire au grand marché de Lomé

Des braqueurs ont mené une opération commando au grand marché de Lomé, faisant plusieurs blessés. Deux braqueurs ont été tués

Mardi, 02 octobre 2017, l'affluence du grand marché de Lomé a repris comme les autres journées. Les activités vont bon train quand soudain, aux environs de 13 h GMT, des coups de feu éclatent semant une débandade généralisée.Plusieurs braqueurs, lourdement armés débarquent et tirent dans toutes les directions. Nous sommes dans la rue Sylvanus Olympio au Grand Marché. Sur cette avenue, se trouve le siège de Ecobank. Mais, la banque n'est pas braquée comme les premières informations le font croire, explique un employé sous couvert de l'anonymat. Selon lui, ce sont des cambistes ( des personnes qui font le change de dévises étrangères) et une boutique qui sont la cible.

Agressions Togo 41d12
Un témoin raconte:"ils étaient au nombre 6 sur une moto. Ils ont braqué un cambiste, après avoir tiré sur lui. La victime a été aussitôt transporté à l'hôpital". Toujours selon ce témoin, deux des braqueurs ont été rattrapés. La foule a lynché l'un et l'autre aurait été abattu d'une balle ar les forces armées. Son état était très critique". Les autres braqueurs ont pris la fuite, avec un butin, confie un autre témoin. Pendant ce temps, vendeurs et acheteurs se sauvent également. Plusieurs boutiques baissent le rideau. Elles rouvriront timidement après l'accalmie. La panique a gagne Lomé et de ses environs. Certains parents d'élèves partent à la recherche de leurs enfants.

Terrorisme
Sur les réseaux sociaux, l'information se propage comme une trainée de poudre. Pour certains, des terroristes attaquent Lomé. Pour d'autres, il s'agit d'un groupe organisé de braqueurs dont certains sont à motos, d'autres en voitures qui a attaqué une banque en plein cœur du grand marché. Grâce à l'intervention rapide des forces de l'ordre et de sécurité, le calme est revenue. Elles ont été appuyées par les éléments de la Brigade d'intervention rapide (BIR). Les forces de l'ordre ont neutralisé deux des braqueurs, selon d'autres sources. Les autres bandits, sont activement recherchés. Le bilan officiel fait état de 5 morts (trois cambistes et deux braqueurs) et 11 blessés.