Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 19 octobre 2018

Orange Cameroun : fin de parcours pour Elisabeth Medou Badang

Pour l’instant, l’ex-directrice n’a pas été très précise sur la suite de sa carrière, ainsi que sa nouvelle destination

« J’arrêterai d’occuper mes fonctions au sein d’Orange Cameroun dans les prochains jours pour me diriger vers de nouveaux horizons et de nouveaux défis. C’est pleine d’émotions que je prépare cette transition de la tête d’Orange Cameroun.» C’est en ces termes que la camerounaise Elisabeth Medou Badang annonce son départ de la tête la filiale camerounaise de l’opérateur français des télécoms Orange dans un message posté sur twitter le 10 février.

Elisabeth Medou Badang a son actif la progression fulgurante du service Orange money lancé en 2011. Au moment de ce lancement, Orange Cameroun et la Banque internationale pour le commerce, l’épargne et le crédit (BICEC), son partenaire sur le produit Orange Money tablaient sur un volume de transactions de 2 milliards de francs Cfa au bout de 5 ans. Cependant, contre toutes attentes, le résultat final affichait plutôt six fois les prévisions initiales, soit 12 milliards de francs Cfa de monnaie électronique émise en 2016.

C’est aussi sous sa direction qu’a été lancé en 201 la 3G et de la 4G. Aussi, sur le parc d’abonnés sur le marché local, la camerounaise aura tenue bon devant le très agressif MTN (57,04% du marché), pour se positionner à la seconde place en 2015 avec 36,8% de parts de marché. Pour l’instant, Elisabeth Medou Badang n’a pas été très précise sur la suite de sa carrière, ainsi que sa nouvelle destination, sinon qu’elle reste au sein du groupe Orange, et devra servir dans d’autres pays africains.

C’est en 2002 que Mme Badang a rejoint Mobilis, qui devient en 2002 Orange Cameroun, au poste de directrice administrative et financière, première Camerounaise à faire partie du comité de direction de cette filiale de France Télécom. Elle y est promue au poste de directrice générale adjoint en 2004 avant d’être nommée Chief Executive Officer d’Orange Botswana en décembre 2009, poste qu’elle occupe jusqu’à sa nomination en novembre 2013 au poste de directrice générale d’Orange Cameroun.

Le 2 décembre 2013, elle remplace officiellement à la tête de l’entreprise de télécommunication le Français Jean Bardet, devenant ainsi la toute première femme et aussi la toute première africaine à occuper ce poste au Cameroun.