Le nouvel ambassadeur du Cameroun en France, se présente à l'Unesco et à l' OIF

Le nouvel Ambassadeur du Cameroun en France, est aussi délégué Permanent auprès de l'UNESCO et Représentant personnel du Président camerounais, Paul Biya, au Conseil Permanent de la Francophonie.

Le Nouvel Ambassadeur du Cameroun en France, a été introduit dans ses Fonctions d'Ambassadeur, Délégué Permanent auprès de l'UNESCO et de Représentant Personnel du Président de la République au Conseil Permanent de la Francophonie. Il ne lui reste qu'à présenter, dans un avenir plus ou moins proche, ses Lettres de Créances au Président de la République française et il pourra exercer pleinement ses fonctions de premier diplomate camerounais en France. Car, après avoir présenté les copies figurées desdites Lettres de Créances aux autorités de ce pays, le 20 mai 2016, dans son Cabinet de la Mission diplomatique du Cameroun, située au 73, Rue d'Auteuil, dans le 16ème Arrondissement de Paris, S.E.M. Samuel MVONDO AYOLO a déjà sacrifié au rituel diplomatique d'acceptation et d'homologation au niveau multilatéral.
 
Ayolo 2 43a79Photo souvenir audience du 10 juin 2016 de S.E. Michaëlle Jean avec l'Ambassadeur MVONDO AYOLO, Sherpa du Cameroun
 
Il s'est ainsi rendu successivement, à cet effet, aux sièges de l'OIF et de l'UNESCO, présenter ses Lettres d'Introduction à Mme Michaëlle JEAN, Secrétaire Générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le vendredi, 10 Juin 2016, et à Mme Irina BOKOVA, Directrice Générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), le mardi 14 Juin.
 
Nommé, en effet, par Décret du Président de la République Paul BIYA, le 11 Avril 2016, comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Cameroun en France, Samuel MVONDO AYOLO s'était vu conforter, au niveau multilatéral, dans ses prérogatives diplomatiques, par deux autres Décrets signés le jeudi, 12 mai 2016, qui le désignaient, respectivement, comme Ambassadeur, Délégué Permanent du Cameroun auprès de l'UNESCO et Représentant Personnel du Président de la République au Conseil Permanent de la Francophonie.
A chaque étape, que ce soit à l'UNESCO ou à l'OIF, l'Ambassadeur MVONDO AYOLO a réaffirmé l'attachement ferme du Cameroun à ces deux Institutions internationales et sa volonté de coopérer et de contribuer encore et toujours à l'atteinte des nobles objectifs qu'elles défendent et promeuvent.
 
Ici et là, les deux Dirigeantes internationales se sont montrées particulièrement attentives à l'état de leurs relations avec le Cameroun, en même temps qu'elles ont réaffirmé leur totale volonté de consolider leurs relations avec les dirigeants camerounais, de densifier et de diversifier leurs partenariats respectifs avec les institutions nationales de notre pays, pour le plus grand profit du peuple camerounais, de la Paix et de la Sécurité internationale.
 
Unesco ec031               L'Ambassadeur du Cameroun S.E.M Mvondo Ayolo et la Directrice Générale de l'UNESCO Madame Irina Bokova
 
L'appartenance du Cameroun à L'UNESCO (1960) et à L'OIF (1975 comme Etat associé et 1991 comme membre à part entière), traduit, en quelque sorte, la convergence de l'histoire récente, marquée par la marche inexorable du pays vers l'épanouissement de son peuple, ainsi que son entrée dans le concert des Nations libres. Toutes choses qui font référence à la colonisation et à l'avènement de son indépendance intervenue en 1960.
 
A l'UNESCO, par exemple, après avoir managé à la satisfaction générale le Groupe Africain en 2015, le Cameroun, déjà membre de plusieurs organes subsidiaires de l'Institution, a réussi à réintégrer le Conseil Exécutif qui est son organe stratégique d'orientation et de décision. Au demeurant et outre que le Cameroun abrite le Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique centrale, on pourrait relever que Mme Chantal BIYA, épouse du Président de la République Paul BIYA, est Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO. C'est dire que le Cameroun entretient avec l'UNESCO et l'OIF des relations anciennes, cordiales et fructueuses. Traduction de cette coopération riche et multiforme entre le pays et ces deux Institutions internationales, les visites à Yaoundé, en 2015, de Mme Irina BOKOVA, Directrice Générale de l'UNESCO, et de Mme Michaëlle JEAN, Secrétaire Générale de L'OIF.