Soudan : l'adieu à Fatima Ibrahim, la première femme élue au Parlement

Des milliers de Soudanais ont assisté, aux funérailles de Fatima Ibrahim organisées dans la capitale Khartoum.

Les obsèques de Fatima Ibrahim, la première femme élue au Parlement soudanais, ont eu lieu, mercredi, 16 août 2017, à Khartoum, la capitale soudanaise. Elle est décédée à l'âge de 85 ans, après un long combat contre la maladie. Les participants aux obsèques ont scandé des slogans de louanges à Fatima Ibrahim : « Fatima est la mère du peuple » et « Fatima est la mère des valeurs ». Les obsèques ont été, également, ponctuées de slogans anti-gouvernementaux et d'appels à la chute du pouvoir.
 
Soudan - Fatima 79456
 
Fatima Ibrahim est décédée dans la capitale britannique Londres, où elle séjournait depuis le coup d'état de 1989 qui a permis à Omar el-Béchir d'accéder au pouvoir au Soudan. Durant ses années d'étudiante, Fatima Ibrahim a mené la première manifestation féminine contre la colonisation britannique. Elle s'est également opposée au régime militaire qui a repris le pouvoir en 1958. Fatima Ibrahim a marqué l'histoire suite à son élection, en 1965, au parlement soudanais, devenant ainsi la première femme députée au Soudan.