Quand les Mauritaniennes fêtent leur divorce

Des femmes organisent des fêtes pour célébrer leur divorce. Cela leur permet d'affirmer qu'elles sont libres de tout engagement et d'envisager une future union.

Depuis longtemps, les fêtes de divorce rivalisent avec le mariage en Mauritanie. Une fois divorcée et après avoir dépassé les trois mois, la femme mauritanienne se prépare pour faire la fête.

maur femmes divorcees 23305

Elle tresse ses cheveux, elle fait le henné dans ses mains et dans ses pieds. Elle se maquille pour être belle devant les hommes ! Elle compte déjà se remarier, même si elle a des enfants, même si elle s'est remariée plus d'une fois !

La cérémonie de divorce commence d'habitude par les youyous pour propager la nouvelle parmi les gens. Ensuite les youyous et les chants continuent, pour accompagner l'usage du henné, cette pratique que les Mauritaniennes connaissent depuis des siècles, et qui fait partie de la grande tradition.

Le buzz

Une vidéo diffusée dernièrement par la chaine AJ+ Arabi, fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il s'agit d'une jeune femme mauritanienne, Om El Fadhel Bent Mohamed , qui vient de divorcer pour la 6e fois et qui fête son divorce avec ses amies.

Connue pour ses us et coutumes strictes, la société mauritanienne suscite la curiosité. Om El Fadhel Bent Mohamed nie toute volonté de provocation ou de vengeance à l'encontre de ses ex-maris, à travers cette cérémonie qui a été organisée par ses amies et des proches. « Nous avons écouté de la musique, nous avons dansé et mangé ensemble. »

Elle affirme que cette cérémonie est juste un message qui stipule que la femme divorcée n'a rien perdu de sa valeur, qu'elle compte encore se remarier et qu'elle compte afficher ses magnifiques beautés aux prétendants. « Après le divorce, la femme est encouragée, à travers une fête organisée par sa famille, à continuer à vivre simplement, » affirme Om El Fadhel Bent Mohamed.