Sénégal: 5 frères et soeurs décèdent dans un incendie

5 enfants meurent lors d'un incendie. Le voisinage, en colère, s'insurge contre la construction d’un bar dans le quartier qui serait a été à l’origine du drame.

Une bougie serait à l'origine du feu qui s'est déclaré aux parcelles Assainies unité 17, un quartier de Dakar. Les enfants, qui dormaient dans la même chambre, sont morts par asphyxie. D'après les témoignages, ils étaient coincés dans la pièce. Sortie tôt le matin s'occuper de certains papiers pour l'examen de l'aïné, leur mère Ndoumbé ne verra plus ses enfants. Le drame frappe la famille Dias alors que le père, un mécanicien, est en prison.

sn incendie 5 enfants morts b0071

L'oncle des enfants, qui n'a pas toutes ses facultés mentales, est désigné responsable du drame. Il aurait laissé une bougie allumée dans sa chambre avant de quitter la maison. Cette thèse n'est pas confirmée pas les pompiers dépêchés sur place pour éteindre l'incendie. Tout le monde attend les conclusions de l'enquête.

Détresse sociale

L'oncle incriminé est également réputé pour être un grand client du bar du coin.

Abdourahmane Sall, imam du quartier, soutient que "les populations sont polies et restent sereines, n'eût été cela, l'on aurait pu saccager ce bar. Ce n'est pas normal qu'auprès d'une école l'on puisse ériger des bars. Aujourd'hui ce drame alerte à coup sûr la responsabilité des autorités".

Les voisins aussi ont déploré cet état de fait, mais le cri de cœur lancé à l'unanimité est celui de voir le père des enfants sortir de prison. L'imam renchérit en jugeant qu'"il faut le laisser sortir", un autre de ses voisins lui clame "une justice plus efficace". "On ne peut pas garder un père de famille 5 ans derrière les barreaux sans pour autant le juger. Ce n'est pas normal". Les autorités sont pointées du doigt quant à cette lenteur.

Du côté des sapeurs-pompiers, il a été déclaré que le déploiement a été fait à temps possible, mais l'irréparable s'est malheureusement produit.