Togo: l'ère des centrales solaires

Faure Gnassingbé a procédé à l'inauguration de 4 centrales solaires photovoltaïques. Objectif : apporter la lumière dans les régions où l'électricité reste un luxe.

Les populations de quatre préfectures du Togo peuvent pousser le ouf de soulagement pour ce qui est de leur accès à l'électricité. Il s'agit des préfectures de l'Oti Sud, de Blitta et d'Ogou, des localités reconnues comme faisant partie des endroits où l'électricité est un luxe. Le président Faure Gnassingbé y a inauguré des centrales solaires photovoltaïques.

tg faure gnassingbé bf024

Faure Gnassingbé

Il y a, par exemple, la première centrale installée à Takpapiéni, Oti Sud, qui a une capacité de 100 kWc. Elle a un réseau de distribution basse de 8 km équipé de 80 lampadaires d'éclairage public, des compteurs de branchements aux consommateurs.

Ou encore à Koutoum, plus précisément à Bassar, où la centrale installée dispose de 100 KWc. Son réseau de distribution basse tension est de 3 km. Elle est équipée de de 38 lampadaires d'éclairage public et des compteurs de branchement comme le premier.

Selon les autorités togolaises, les centrales inaugurées par le chef de l'Etat, sont exécutées dans le cadre du programme régional de développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (PRODERE). Ce dernier consiste à développer les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique dans l'espace UEMOA. Il se réalise en plusieurs étapes.

Expérience

Pour le premier volet, le montant alloué au Togo est de 2,562 milliards de F CFA. Il permet d'électrifier 22 localités rurales à partir de système solaire photovoltaïque.

Il permet également de construire 19 mini-systèmes d'adduction d'eau potable et d'installer des lampadaires solaires.

Les régions des Savanes, de la Kara, Centrale et des Plateaux en sont les bénéficiaires. Pour le deuxième volet du programme dont le montant est de 2 milliards de F.CFA, le Togo a voulu faire l'expérience des mini-centrales solaires photovoltaïques.

SABER, une société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables est la société chargée d'assurer la maîtrise d'ouvrage déléguée du 2e volet du programme.