Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
vendredi 19 octobre 2018

Paris : Afro Cooking‎ We Eat Africa – Le Festival des Chefs

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

samedi 7 juillet 2018 de 9:00 – 20:00

2 Avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris, France


We Eat Africa Festival est né de la volonté de voir un large public découvrir les cuisines africaines sous un angle nouveau.
Le temps d’une journée, des ateliers de cuisine vous seront proposés par nos chefs, mais également des ateliers dédiés aux enfants, des challenges culinaires, ainsi que des stands de produits exotiques…sans oublier notre bar à cocktails, accompagné d’incroyables démonstrations.

A LA CARTE:
➖ Ateliers DIY avec la crème des cuisiniers et chefs
➖ Ateliers culinaires pour enfants
➖ Cocktail bar & démonstrations de cocktail
➖ Stands de ‘wedding planner’ et de décorations
➖ Stands de produits exotiques

Billets disponibles
www.afro-cooking.com

Cinéma : le Kenya en sélection officielle à Cannes

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

« Rafiki » a été inclus dans la catégorie « Un Certain Regard » de la sélection officielle du festival.

Le Kenya fait son entrée dans la cour des grands avec le premier film de son histoire sélectionné à Cannes : « Rafiki » sera présenté dans la section Un certain regard… tout en étant interdit de diffusion dans son propre pays. Le film de la jeune réalisatrice Wanuri Kahiu s’est heurté aux foudres de la censure, au motif qu’il va à l’encontre de « la culture et des valeurs morales du peuple kenyan ».

Pionnier à bien des égards, « Rafiki » (« ami » en kiswahili) traite de l’histoire d’amour entre deux femmes appartenant à des camps politiques opposés, dans un pays où « les filles bien deviennent de bonnes épouses » et où l’homosexualité est illégale. « Nous pensons que les adultes kenyans sont assez matures et clairvoyants (…) mais leurs droits ont été niés », a réagi la réalisatrice après cette interdiction.

En apprenant qu’elle était sélectionnée en Cannes, elle avait écrit « Yes we Cannes » sur Twitter, en détournant la formule de Barack Obama, s’attirant la sympathie de nombreux internautes. Son projet a mis cinq ans à voir le jour et s’inspire de la nouvelle « Jambula Tree » de l’Ougandaise Monica Arac de Nyeko, lauréate 2007 du prix Caine, une des plus prestigieuses récompenses pour la littérature africaine en langue anglaise.

En choisissant de sélectionner un premier film kenyan en sélection officielle, le Festival international du film de Cannes continue d’élargir ses frontières pour sa 71ème édition débutée le 8 mai 2018.

Festival Fraîches Women, à la rencontre des artistes, activistes, citoyennes

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

6 mai 2018 à ia Marbrerie – 21 rue Alexis Lepère 93100 Montreuil-sous-Bois

Le dimanche 6 mai, c’est la première édition du festival Fraîches Women. 

La programmation propose d’aller à la rencontre des artistes, activistes, citoyennes qui changent les choses, sans forcément faire beaucoup de bruit. Cette première édition est en forme d’interrogation : « Libérée pour tout.e.s, la parole ? » elle est l’occasion de rappeler que la « libération de la parole » n’a pas commencé en octobre 2017 et les révélations autour de Weinstein.

Cependant, il n’est pas sûr que ces paroles, plurielles, soient toutes entendues. Sans nul doute que c’est une véritable prise de conscience collective qui a eu lieu ; bref, il devient urgent d’écouter TOUTES les femmes et celleux qui s’identifient au genre féminin. AU PROGRAMME : (Lire ici)

Ouagadougou : 1ère édition du festival panafricain de la série

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Entièrement dédié aux séries du continent africain, le festival est prévu jusqu’au 1er mars 2018

La capitale burkinabè abritera la première édition du festival panafricain de la série de Ouagadougou dénommé « Série Séries », a-t-on appris auprès des organisateurs. Prévu jusqu’au 1er mars, l’évènement est organisé par l’Association Africasting International Management (AAFRIMAN), en collaboration avec le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) et la mairie de la capitale burkinabè.

Entièrement dédié aux séries du continent africain, le festival réunira, durant trois jours, des professionnels du secteur, des amateurs de séries autours de projections de films, d’études de cas de séries africaines, de conférences et d’ateliers. Selon le président du comité d’organisation, Issaka Sawadogo, il est aujourd’hui indispensable que les talents africains bénéficient d’une visibilité à la fois locale et internationale, ainsi que d’outils de formation, de professionnalisation leur permettant de consolider le secteur, de développer les coopérations à l’échelle panafricaine et internationale.
 
Partant de là, a-t-il souligné, le festival  »Série Séries » vise à proposer «la première manifestation africaine entièrement dédiée aux séries et de créer de nouvelles passerelles créatives et économiques entre les pays de l’Afrique et de l’Europe ». A l’occasion de cette première édition, une dizaine de séries terminées et séries en production africaines seront présentées.
 
De même, quatre séries européennes seront présentées « afin d’encourager les échanges entre l’Afrique et l’Europe en matière de séries ainsi que le partage d’expérience », a indiqué Issaka Sawadogo.