Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
dimanche 22 avril 2018

Mondial 2018 : les Pharaons dispensés de jeûne

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Les entraînements et un des matchs officiels de l’équipe egyptienne coïncident avec le mois sacré du Ramadan. 

Le Mufti d’Egypte, Shawki Allam, a autorisé les joueurs de l’équipe des pharaons à ne pas observer le jeûne, lors de la prochaine Coupe du monde de Russie, du fait que leurs entraînements et l’un de leurs matchs officiels, coïncident avec le mois sacré du Ramadan. Dans une déclaration accordée au journal Al-Masry Al-Youm, le Mufti a expliqué qu’il se préparait à émettre une fatwa, dispensant les joueurs de l’équipe nationale de football, d’observer le jeûne du mois de Ramadan pendant la Coupe du Monde en Russie. Le mufti a indiqué que la fatwa sera accompagnée par des arguments et des justifications étayant sa conformité aux préceptes de la religion musulmane,

Il a déclaré que la règle régissant le voyage (durant le mois de Ramadan, Ndlr) « s’applique à la tâche des joueurs lors des matches de la Coupe du Monde de Russie 2018. Cette règle est générale et nous nous basons, dans la résolution de la question de leur dispense de jeûne, sur la règle régissant le voyage durant le mois saint, jusqu’à leur retour au pays, conformément à la règle élargie relative à la durée du voyage. » Et le Mufti d’ajouter que « voyager en soi autorise à ne pas jeûner, sachant que les exégètes adoptent des interprétations allant de la plus large à la plus étroite, dans la détermination de la définition du voyage ».

L’Egypte participe à la phase finale de la Coupe du monde, après 28 ans d’absence, partageant le premier groupe avec la Russie, l’Arabie Saoudite et l’Uruguay. L’équipe égyptienne débutera la Coupe du monde le 15 juin, avec un match contre l’Uruguay, qui sera le seul match qu’elle disputera avant la fin du mois de Ramadan, qui débutera le 17 mai prochain, selon des calculs astronomiques. L’équipe des pharaons sera en stage d’entraînement en Europe, pour la préparation de la Coupe du monde. Elle disputera deux matches amicaux durant ce stage, qui se tiendra vers la mi-mai, coïncidant avec le mois du jeûne chez les musulmans.

 

La Fifa à Tripoli pour étudier la levée de l’interdiction des matches

CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Elle avait été levée en avril 2013, avant son rétablissement après une flambée des violences en cette même fin d’année.

Une mission de la fédération internationale de football (Fifa) s’est rendue à Tripoli pour étudier la possibilité de lever l’interdiction des matches internationaux imposée à la Libye en raison d’une insécurité chronique. Imposée depuis 2011 en raison du conflit qui a renversé Mouammar Kadhafi, la Fifa avait levé cette interdiction en avril 2013, avant de la rétablir quelques mois plus tard après une flambée des violences. La sélection et les clubs libyens étaient contraints de jouer leurs matches internationaux dans des pays voisins, en particulier en Tunisie. 

Présidée par Véron Mosengo-Omba, directeur des associations membres et du développement Afrique-Caraïbe, la délégation de la Fifa a rencontré mercredi le chef du gouvernement d’union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj. Elle a assisté également à une rencontre du championnat local dans le stade de Tripoli et a visité une académie de football dans la banlieue-ouest de la capitale.

Dans une déclaration à la presse, M. Mosengo-Omba a indiqué qu’il soumettrait son rapport à la Fifa pour ouvrir la voie à une possible levée de l’interdiction des matches internationaux dans le pays. « Ma présence ici lance le processus pour revoir des matches internationaux se jouer en Libye », a-t-il déclaré. M. Mosengo-Omba a précisé qu’il soumettrait un rapport aux instances de la Fifa concernées. Celles-ci décideront plus tard de la levée ou du maintien de l’interdiction des matches internationaux, a-t-il dit.