CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Les investissements du groupe vont concerner le stockage en Afrique de l’Est et « la fluidification de la logistique » sur le continent

Le groupe français Bolloré, spécialisé dans la logistique portuaire et ferroviaire va investir 300 millions d’euros en 2018, dans ces secteurs en Afrique où la croissance devrait progresser pour atteindre 3,5% en 2019. « Nous sommes déterminés à investir en Afrique (…) à participer à la transformation logistique de ce continent qui offre des perspectives de développement certaines » a dit Philippe Labonne, directeur général de Bolloré transports et logistiques. « Nous allons persévérer dans nos investissements avec un montant de 300 millions d’euros en 2018 pour améliorer les infrastructures et lancer de nouveaux projets » a poursuivi, M. Labonne, en marge du Africa CEO-forum, réunissant les patrons, qui se tient depuis lundi à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.M. Labonne a également annoncé pour « juin 2019 », la construction à Abidjan d’un deuxième terminal portuaire capable d’accueillir les « plus grands porte-conteneurs fréquentant les côtes africaines ».

Le groupe Bolloré assure depuis 2004 la gestion et l’exploitation du terminal à conteneurs du port d’Abidjan, leader en Afrique de l’Ouest et représentant 90% des échanges extérieurs de la Côte d’Ivoire. Le port d’Abidjan approvisionne également les pays de la sous-région dépourvus de façades maritimes (Mali, Niger et Burkina Faso). Enfin, les investissements du groupe vont concerner le stockage en Afrique de l’Est et « la fluidification de la logistique » sur le continent. « En Afrique un conteneur reste en moyenne 15 jours dans les ports contre deux en Asie, ces 13 jours font la différence entre la compétitivité d’un producteur en Afrique et la productivité d’un producteur en Asie » a souligné M. Labonne.

Bolloré, leader dans l’exportation des matières agricoles en Côte d’Ivoire, a inauguré fin février à Abidjan un nouvel entrepôt moderne destiné à accroître le stockage du cacao dont le pays est le premier producteur mondial. Le groupe a récemment construit un nouvel entrepôt ultramoderne de 600.000 m3 à Rouen (France) qui permet de livrer des produits pétroliers à l’Afrique.