CONTENNNTSTSH DIH DSHDS

Les études seront approfondies afin de déterminer l’importance et la spécificité de ces minerais.

Des traces de gisements d’uranium et de pétrole ont été découvertes respectivement dans le Sahel burkinabè et dans l’Ouest du Burkina Faso, selon le ministre burkinabè des Mines et des Carrières, Oumarou Idani. Lors d’une émission interactive sur les antennes de la télévision publique , le ministre des Mines a affirmé que le Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB) avait découvert « des traces d’uranium dans le Sahel burkinabè et des traces de pétrole vers Nouna (Ouest), ainsi qu’au-dessus d’Essakane (Nord) ». M. Idani a ajouté que les études seront approfondies afin de déterminer l’importance et la spécificité de ces minerais.

Début janvier, les travaux de recherche effectués par le BUMIGEB ont révélé un fort potentiel minier du sous-sol burkinabè, avait annoncé le gouvernement, à l’issue d’une réunion du conseil des ministres. Le gouvernement avait alors, instruit les ministres concernés de prendre les mesures nécessaires pour poursuivre la prospection afin d’obtenir une connaissance exhaustive du potentiel minier du pays, et de renforcer les capacités en ressources humaines du ministère des Mines et des Carrières. Lors de l’émission, le ministre en charge des mines a annoncé la création prochaine d’une école des métiers des mines au Burkina Faso.

Le gouvernement compte également mettre en place un cadre législatif et réglementaire en vue d’une diversification de la production minière. En effet, depuis 2009, l’or est devenu le premier produit d’exportation du Burkina Faso devant le coton. Le pays compte 12 mines industrielles en production, dont 11 d’or et une de zinc, et quatre mines d’or en construction, selon le ministère de tutelle. La production industrielle d’or est passée de 36 tonnes en 2015 à 40 tonnes jusqu’au mois de novembre en 2017, selon la même source, alors que plus de 400 sites d’orpaillage avec une capacité de production de plus de neuf tonnes d’or ont été enregistrés au premier trimestre de l’année 2017 par une commission d’enquête nationale.