L'histoire de France, selon Dreyfus Louyebo

Dans son troisième livre, Dreyfus Louyebo rend hommage à des personnalités africaines qui ont fait l'histoire de France et celle du continent.

frce dreyfus louyebo 43c9fDreyfus Louyebo

De quoi parle votre livre ?

« Histoire de France » est un ouvrage qui met en avant les figures de 100 personnalités africaines qui ont contribué à l'édification de la Ve République Française aux côtés du général de Gaulle. Il s'agit d'un ouvrage à la fois historique et politique qui a pour objectif de rendre hommage à ces diverses personnalités africaines qui durant plusieurs années, ont honorablement occupé les palais dorés de la République Française.

En général, lorsqu'il s'agit de l'histoire de la France, on parle plus de Français de souche. Votre histoire de France à vous, ne parle que d'Africains. Y aurait-il une forme de provocation dans ce titre ?

C'est justement une erreur de parler de Français de souche. Combien existent-ils encore de Français de souche aujourd'hui puisque même Napoléon Bonaparte avait des origines italiennes de part sa mère Maria-Letizia Ramolino ? C'est vrai que certains sont fiers d'affirmer que les Français ont pour ancêtres les Gaulois et ils ont raison. Cependant, ces mêmes personnes ne doivent pas oublier que d'autres Français peuvent également avoir pour ancêtres des Italiens, des Espagnols, des Portugais, des Polonais, des Hongrois, des Juifs, des Arabes, des Romains, des Germains, des Américains, des Africains. Et, on peut même déjà constater que certains ont des origines asiatiques.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans l'élaboration de cet ouvrage ?

Ce qui a été le plus difficile dans l'élaboration de cet ouvrage était l'obtention des différents droits d'image. En effet, l'ouvrage étant essentiellement constitué de portraits photographiques, il me fallait obtenir plusieurs autorisations avant sa publication. Dans certains cas, il aurait fallu contacter les photographes propriétaires des images pour une éventuelle cessation de droits. De plus, il aurait également fallu contacter les différents ayants-droits puisque toutes ces personnalités africaines sont décédées.

De ce fait, je me suis directement adressé auprès du service des archives du sénat et de l'assemblée nationale française, pour disposer à titre gratuit des différents portraits photographiques.

Pourquoi parler de ces hommes et de ces femmes, qui parfois ne sont même pas connus ou reconnus dans leur pays ?

Il est justement nécessaire et fondamental pour la jeunesse et les générations futures de parler de ces hommes et de ces femmes ; car ces personnes sont considérées comme les « pères fondateurs » des premières Républiques africaines.

De plus, on oublie souvent que le 4 octobre 1958, certains de ces africains, comme Houphouët Boigny, ancien ministre français et premier président de la Côte d'Ivoire, étaient signataires aux côtés du général de Gaulle de la Constitution de la Ve République.

frce dreyfus louyebo couv livre 1e7ce

Ainsi, le fait que ces personnalités ne sont parfois pas connues ou reconnues dans leur pays d'origine est donc une grosse erreur à corriger rapidement. Chaque élève et chaque étudiant africain doit avoir en tête les noms et visages de ces grandes personnalités.

Qui plus est, cela est également dommage que l'Histoire de ces hommes et de ces femmes soit également méconnue en France alors que des personnalités comme Léopold Sédar Senghor, ancien ministre français et premier président du Sénégal, ont siégé à l'Académie française.

Cette Histoire devrait donc être enseignée dans les écoles de la République Française et en Afrique.

En quoi le travail de ces hommes et femmes aura été déterminant pour l'Afrique ?

Ces hommes et ces femmes sont à l'initiative des principales institutions africaines actuelles. Aussi, ils ont été à l'origine de l'émancipation politique des pays africains.

Par exemple, au Congo-Brazzaville, Jean-Félix Tchicaya a été le premier parlementaire congolais. Nous pouvons également citer Marcel Ibalico, ancien sénateur et député français d'origine congolaise, qui deviendra plus tard président de l'assemblée nationale congolaise.

Propos recuillis par Gaël Mayima

Dreyfus Louyebo, analyste politique originaire du Congo-Brazzaville, enseignant à l'Université Paris Est Créteil, passionné d'Histoire. Cadre bancaire et financier, diplômé de l'Université Paris 1 Sorbonne et de l'Ecole Supérieure de Gestion. Formé en formation continue à l'Ecole Nationale d'Administration sur les relations entre la France et l'Afrique.