Ghislain Muhiwa, l'un des porte-parole de l'organisation congolaise Lucha

La mobilisation de l'opposition togolaise s'inscrit dans un courant qui traverse tous les peuples d'Afrique

HS Gislain fb8b1
 
Selon le porte parole de La Lucha à propos de la crise togolaise : « aujourd'hui, en Afrique, il y a un nouveau banc qui est en train de naître. Le peuple est devenu conscient et de plus en plus exigeant. Je crois que les dirigeants africains devraient s'adapter à cela, de ne pas considérer que nous avons encore ce peuple, jadis, qui s'est résigné aux problèmes de leur pays, qui était dans l'inaction. Il doit considérer que désormais nous avons un peuple qui est conscient de ses droits, qui est prêt à revendiquer, qui est prêt à donner autant de sacrifice pourvu que la liberté puisse être restaurée, que la dignité humaine puisse être respectée. C'est ça, ce qui est en train d'être vu au Togo et je crois que cela va être dans tous les pays où les présidents vont tenter à vouloir s'éterniser au pouvoir comme au Congo où maintenant Joseph Kabila, est train de trouver tous les moyens possibles pour s'éterniser au pouvoir. Cela doit être un exemple pour lui montrer que le peuple congolais aussi, comme le peuple togolais, le peuple burkinabè, va vraiment s'élever pour revendiquer ses droits et nous croyons que ce peuple est capable de les arracher ».