Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
jeudi 13 décembre 2018

La photographe ivoirienne Joana Choumali exposée à Angoulême

du 24 mars au 29 avril 2018 au Festival L’Emoi photographique 

L’Emoi photographique est un festival de photographie qui se déroule à Angoulême en Charente du 24 mars au 29 avril 2018.
Le festival L’Emoi photographique a cette année trois invités ORLAN, Joana Choumali et Gérard Chauvin. Il propose vingt-huit expositions autour du thème « Le corps dans tous ses états ». Vingt-huit expositions dont la diversité est l’essence du festival.

Joana Choumali a documenté les fabricants locaux en Côte d’Ivoire qui modifient et/ou créent des mannequins, avec des formes conformes au goût local : hanches larges, poitrines et fesses généreuses.

Mais fait insolite, ces mannequins sont peints avec une couleur de peau de type caucasien. Ce type de mannequin s’appelle « Awoulaba », qui signifie « reine de beauté » en langue Baoulé de Côte d’Ivoire. Dans la culture populaire ivoirienne, les « Awoulaba » sont de belles femmes aux formes plantureuses. « Taille Fine », au contraire, est le terme utilisé pour identifier les mannequins conformes aux canons de beauté occidentaux.

Les femmes sont constamment exposées et influencées par les diktats de la mode, les modèles imposés par les médias et les normes mondiales qui ne sont guère représentatifs de la variété des corps féminins.

Joana Choumali superpose des photos du corps nu de vraies femmes, aux formes « parfaites » des mannequins pour représenter les «Venus», célébrités/icônes qui incarnent la «beauté parfaite» dans la Pop Culture internationale. Des femmes célèbres qui incarnent la beauté physique telles que Kim Kardashian, Naomi Campbell, Nicki Minaj etc. Ces compositions conceptuelles constituent les représentations hybrides de ce qu’une «femme parfaite» est censée être. « Awoulaba/Taille Fine » étudie le concept de la beauté et de la représentation du corps féminin dans l Afrique contemporaine. Qu’est-ce qui doit être considéré comme un corps parfait aujourd’hui? Qu’en sera-t -il dans l’Afrique de demain?

Renseignements : www.emoiphotographique.fr